Algérie


MCO: CEO veut réussir ses débuts



La pression commence à grimper et les battements de c?ur augmentent à quelques journées du coup d'envoi du championnat de la Ligue 1 Mobilis, d'autant plus que la première journée nous a procuré un somptueux MCO-USMBA, considéré ces dernières années comme un grand derby de l'Ouest du pays. Cherif El Ouazzani Si Tahar, qui a pris ses fonctions comme premier responsable du club avant de s'autoproclamer entraîneur en chef, n'a pas du tout l'intention de rater ses débuts en championnat pour plusieurs raisons, la première est relative à la mauvaise expérience de l'équipe la saison passée lorsqu'elle était revenue de Turquie en se taillant un statut de prétendant pour le titre confirmé lors du match amical face au Tout-Puissant Mazembe. Mais la suite, tout le monde la connaît.Faire comme en 2010
L'exercice 2010-2011 reste la saison référence pour Cherif El Ouazzani Si Tahar puisque le Mouloudia avait réalisé un de ses meilleurs débuts de championnat en s'installant sur le podium pratiquement durant toute la phase aller et une bonne partie de la phase retour. Mais Cherif El Ouazzani, qui était en désaccord avec les dirigeants de l'époque à leur tête l'ancien président de la SSPA, a dû quitter l'encadrement technique du MCO sur un goût d'inachevé. Avec du recul, Cherif El Ouazzani reconnaît que l'équipe de 2010 aurait pu réaliser la meilleure performance de ces dernières années s'il était allé au terme de sa mission puisqu'il a dû quitter l'équipe après le match du MC Alger soldé par un score de parité. Le MCO, malgré son parcours exceptionnel à l'aller, a dû terminer à la septième place s'inclinant lors de toutes les rencontres à l'extérieur.
Attention au scénario de 2014!
Ce que redoute Cherif El Ouazzani Si Tahar, c'est certainement le scénario de la saison 2014-2015. Rappelé par Baba après des brefs passages comme pompier, Cherif El Ouazzani a effectué sa deuxième préparation d'intersaison à la tête de l'encadrement technique après celle de 2010. Mais la défaite d'emblée en championnat à domicile face à la JS Kabylie a affaibli sa position aux yeux du président, Ahmed Belhadj, qui après quatre journées a dû se séparer de son coach et engager Jean-Michel Cavalli. L'actuel DG estime que son départ était précoce car malgré les trois défaites subies en quatre matches, Cherif El Ouazzani pensait dur comme fer que l'équipe allait réagir.
Faire apaiser la pression
Aujourd'hui, Cherif El Ouazzani, qui a compris qu'on ne va pas être patient avec l'équipe, sait mieux que quiconque que la meilleure option pour lui est de commencer la saison par un résultat positif. Cela dit, pour un derby qui va se jouer au stade Ahmed-Zabana face au rival qui est l'USMBA, le coach du Mouloudia est le mieux placé pour savoir que seule la victoire compte. Un succès samedi prochain fera baisser la pression car Si Tahar a dû vérifier à ses dépens la pression qui entoure le club depuis sa prise de fonctions. Une pression qui se fait sentir uniquement sur les réseaux sociaux puisque l'équipe se trouvait à Alger depuis plus de deux semaines. Donc, un succès samedi prochain permettra aux équipiers de Mansouri de préparer dans la sérénité la plus absolue la suite et également de rassurer CEO qui veut coûte que coûte gagner son pari.

Bellelou, le nouveau lieutenant de Cherif El Ouazzani !
Il n'est un secret pour personne que Cherif El Ouazzani, beaucoup plus penché sur le plan technique, laisse le soin de la gestion administrative à certains de ses proches. Outre Abdelhafid Belabbès, Boubakeur Rajah et autre Habib Benmimoun, l'on trouve aussi un homme sur lequel on n'a pas parié. Proche ami de Cherif El Ouazzani Si Tahar et ancien président de section, Baroudi Bellelou, connu dans le milieu sportif oranais, est de retour aux affaires de l'équipe sans vraiment occuper (pour le moment) un poste bien précis. Mais Cherif El Ouazzani semble bien compter sur lui notamment dans certaines missions.
Le dirigeant qu'il faut
Baroudi Bellelou semble remplir les conditions qu'on peut trouver chez un dirigeant à notre époque. Connu pour être issu d'une famille très aisée et fidèle supporter des Rouge et Blanc, l'ancien agent de Daoud Bouabdellah a réglé pas mal de problèmes en catimini sans que personne ne le sache, notamment des pépins relatifs au plan financier. N'ayant jamais déclaré ses interventions lui qui souhaite être discret, Baroudi a fait actuellement objet des éloges de Cherif El Ouazzani et même des autres dirigeants qui font souvent appel à lui.
Il a été lancé par Djebbari mais ignoré par les autres !
Ce n'est pas la première fois que Baroudi Bellelou se montre utile à l'équipe. Ayant déjà occupé à son jeune âge la fonction de président de section en 2007. Lancé par l'actionnaire majoritaire de la société, Youssef Djebbari, Bellelou n'a pas fait d'apparition par la suite puisque les autres présidents n'ont pas su profiter de ses louables services. Il a fallu la venue de Cherif El Ouazzani qui connaît l'importance d'avoir une personne comme lui à ses côtés.

Mansouri : «Il faut gagner ce premier match»
«Porter le N°10 n'est pas une responsabilité de plus»
Le milieu de terrain des Hamraoua, Mansouri Zakaria, pense qu'il est très important de commencer la rencontre avec un succès.
Comment se déroule la préparation pour ce coup d'envoi du championnat '
La préparation arrive pratiquement à sa fin. Il nous reste encore quelques séances, histoire de mettre les dernières retouches pour ce match contre Bel-Abbès.
On suppose que ce derby arrive trop tôt, non '
Bon, c'est le hasard du calendrier qui a fait qu'on affronte d'emblée l'USMBA. Je pense que cette rencontre s'annonce importante pour nous. On veut commencer le championnat par un succès et éviter le scénario de la saison passée.
L'USMBA est une équipe qui vous réussit bien car à chaque fois vous marquez face à cette formation?
Il faut dire que le derby est une motivation suffisante ou supplémentaire pour n'importe quel joueur. Personnellement, j'ai de bons souvenirs contre l'USMBA notamment lors du match gagné à Bel-Abbès. La saison passée, j'ai certes marqué mais le match s'est soldé par un score de parité, en plus, j'ai empêché le hors-jeu sur le but égalisateur à la dernière minute.
Cette saison vous allez porter le numéro 10. Cela ne vous met pas de pression supplémentaire'
Non, pas du tout. Je dois reconnaître que le fait de porter le numéro 10 est une fierté pour moi car il s'agit d'un grand club qui est le MCO. Je connais pas mal de grands joueurs qui ont eu ce privilège. Mais cela ne change rien car j'ai souvent donné le meilleur de moi-même sur le terrain.

Sensibilisation des supporters
Si sportivement parlant ce derby se présente très tôt car on aurait aimé qu'il soit programmé au milieu ou vers la fin de la phase aller, il faut dire que du côté de l'ambiance on espère que cette rencontre va permettre aux supporters des deux camps de se montrer très fair-play sur les travées car l'enjeu n'est pas vraiment énorme. En fin de compte il ne s'agira que du début de saison. Certains fans du Mouloudia d'Oran essayent sur les réseaux sociaux de mener une véritable campagne de sensibilisation, histoire de faire de cette rencontre une véritable fête de football afin de donner une belle image de la région ouest du pays.
On veut une vraie réconciliation
Sachant que les supporters du MCO à Bel-Abbès ou ceux de l'USMBA à Oran trouvent souvent des difficultés à supporter leur équipe en paix, les Hamraoua veulent tendre en premier la main aux fans de l'USMBA pour une vraie réconciliation. Touchés par le geste des supporters de l'USMBA qui ont assisté à l'enterrement du supporter, Chouiref Benaïssa, lors d'un accident tragique de la circulation après le match JSK-MCO, les fans oranais veulent passer l'éponge et procéder à une réconciliation qui arrange tout le monde.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)