Oran - A la une


MCA : Menad met en garde ses joueurs : « Attention à l'excès de confiance ! »

MCA : Menad met en garde ses joueurs : « Attention à l'excès de confiance ! »
«Le plus difficile dans le football, c'est d'affronter un adversaire en pleine crise» Djallit : «Je marquerai face au MCO comme je l'ai fait avec le WAT»
Au cours de la séance d'entraînement d'hier sur le terrain de l'ISTS, Djamel Menad a provoqué une réunion avec les joueurs, pour parler justement de cette rencontre face au Mouloudia d'Oran. Un match capital pour les Algérois qui sont tenus de faire un résultat s'ils veulent rester sur cette lancée et jouer les premiers rôles. L'entraîneur mouloudéen, fidèle à sa philosophie, a motivé ses joueurs pour revenir d'Oran avec les trois points. Mais le plus important est le fait de les avoir mis en garde contre l'excès de confiance par rapport à la situation de l'adversaire, qui n'a toujours pas enregistré la moindre victoire. Il est à signaler que les deux joueurs blessés, Mobitang et Zeddam, se sont entraînés hier, bien qu'ils ne soient pas retenus pour le match.
« Le plus difficile dans le football, c'est d'affronter un adversaire en pleine crise »
Dans son discours, Damel Menad a mis l'accent sur la situation critique du Mouloudia d'Oran. L'entraîneur mouloudéen a dit aux joueurs : «Le plus dur dans le football reste d'affronter une équipe en plein doute et en pleine crise. Il faut dire aussi que le MCO est motivé. Voyez donc, même les dirigeants qui avaient des problèmes entre eux se réconcilient uniquement pour ce match». Les joueurs ont sans doute compris le message.
Djallit : «Je marquerai face au MCO comme je l'ai fait avec le WAT»
Comment est l'ambiance au sein du groupe avant ce match face au MC Oran '
Ça va. Il y a une très bonne ambiance. Les joueurs se sont entraînés ce matin avec le moral au beau fixe (entretien réalisé hier), grâce surtout à l'effort de la direction du club qui a payé leur salaire aux joueurs. D'ailleurs, l'entraînement d'aujourd'hui s'est déroulé dans une atmosphère décontractée.
On a constaté que pour beaucoup de joueurs ce match est spécial, n'est-ce pas '
Oui, c'est vrai. Ce match intervient dans une période où nous n'avons pas perdu depuis un bon moment. Cela dit, nous allons entamer cette rencontre pour la gagner. Je pense que c'est un match spécial, mais il reste le plus difficile jusque-là.
Pourquoi le match le plus difficile vu que l'adversaire n'a pas encore gagné le moindre match en huit journées '
Oui, c'est le match le plus difficile. Je vais vous dire pourquoi, le MCO n'a pas gagné un seul match en huit journées, il possède uniquement quatre points, c'est la crise. On a lu à travers la presse écrite, notamment les journaux spécialisés qu'ils ont fait l'union sacrée dernièrement, ça veut tout simplement dire qu'ils seront hyper motivés pour nous battre. Nous, nous n'allons pas rester les bras croisés, nous irons là-bas pour gagner.
Vous avez deux matchs de suite à l'extérieur, il ne faut pas donc perdre le match du MCO...
On sait qu'on a deux matchs de suite hors de nos bases et on est conscients de ce qui nous attend. On sait que pour aborder le match de la JSK dans de bonnes conditions, il faudra impérativement battre le MCO chez lui. En tout cas, maintenant, on pense au match du MCO, pour la JSK on verra plus tard. On veut tout d'abord réaliser un bon résultat face au MCO pour contenter nos supporters.
Ne craignez-vous pas une volonté décuplée chez les joueurs du MCO '
Non, moi j'ai déjà affronté le MCO sous les couleurs du WAT, c'était un derby, et maintenant c'est un autre match sous les couleurs du MCA. Il est clair que les joueurs du MCO auront une volonté supplémentaire, mais nous aussi, nous aurons la volonté de gagner.
Avec le WAT, vous avez souvent marqué face au MCO. Sans doute, vous voulez refaire le coup sous les couleurs du MC Alger '
Oui, pourquoi pas ' Je veux marquer face au MCO comme je l'ai fait sous les couleurs du WAT.
Les Chnaoua se préparent à se déplacer en grand nombre à Oran, un commentaire '
On a eu vent de cette information. J'espère que ce déplacement ne sera pas un danger pour eux et qu'ils rentreront indemnes et contents chez eux après le match. Nous, en voyant un grand nombre de nos supporters dans les gradins, comme à Tlemcen, notre volonté augmente.
7 joueurs non retenus face au MCO
L'entraîneur Djamel Menad a déjà décidé de reconduire les mêmes joueurs qui ont disputé le match du CRB et celui du CS Constantine. Le technicien mouloudéen a respecté la règle de ne pas changer une équipe qui gagne. Ainsi, sept joueurs ne seront pas retenus pour ce match. La coïncidence, c'est qu'il s'agit presque des mêmes joueurs qui n'ont pas joué lors des derniers matchs. Il s'agit des défenseurs Hamza Zeddam et du Camerounais Jean-Claude Mobitang, des milieux de terrain Farid Daoud et Billel Moumen, et des deux attaquants, le Congolais Blaise Lelo Mbele et Tahar Bouraba, cela sans oublier le gardien Farès Bouzidi, toujours sous le coup d'une suspension.
Mbele hors du groupe déjà !
Désormais, les choses sont claires. L'attaquant congolais du Mouloudia, Blaise Lelo Mbele, est hors du groupe de Djamel Menad. Malgré le fait que le joueur s'entraîne normalement, Menad n'est pas du tout satisfait, ni séduit par les qualités de cet attaquant qui soi-disant faisaient les beaux jours de clubs tunisiens auparavant. Il semble bien que la blessure qu'il a contractée l'a beaucoup handicapé. Pour ce match face au MCO, il n'a pas été retenu. Le Congolais n'a fait ainsi que deux apparitions sous les couleurs du Mouloudia. La première comme titulaire face à la JS Saoura, la seconde comme remplaçant face à l'USM Alger.
Il est en tête de liste des libérés avec Bouraba
Ainsi, Blaise Lelo Mbele sera le premier joueur à être libéré, vu le salaire qu'il touche au Mouloudia, mais sans pour autant rendre quoi que ce soit en contrepartie au club. D'ailleurs, l'entraîneur Djamel Menad a clairement signifié à la direction du club son v'u de libérer ce joueur. Le second dans cette liste des libérés, c'est bien l'attaquant Tahar Bouraba qui a été, lui aussi, recruté cet été. Ce dernier qui avait joué l'an dernier au Mouloudia de Saïda n'a pas pu s'adapter ni s'imposer au sein du groupe. D'ailleurs, le fait qu'il ne soit jamais convoqué parmi les dix-huit pour les matchs du Mouloudia, prouve que les entraîneurs ne comptent pas sur lui, que ce soit avec Rabier ou Djamel Menad.
Zeddam et Mobitang blessés
Parmi les non convoqués, on retrouve aussi les deux défenseurs Hamza Zeddam et Jean-Claude Mobitang. Les deux joueurs n'ont pas été retenus pour cause de blessure. Le solide défenseur camerounais, lui, devrait être de retour dès la prochaine rencontre face à la JS Kabylie, à Tizi Ouzou. D'ailleurs, il pourrait même jouer comme titulaire à la place de Djeghbala, dans le cas où ce dernier venait à recevoir un quatrième carton jaune demain, face au MC Oran. Il est à signaler que Mobitang s'est blessé lors du derby algérois face à l'USM Alger.
Menad n'a pas pris de défenseur sur le banc
Ce qu'on remarque, c'est que l'entraîneur Djamel Menad n'a pris aucun défenseur lors de ce déplacement à Oran. L'entraîneur mouloudéen a choisi en effet parmi les sept remplaçants, un gardien de but qui est Djemili, deux attaquants de pointe, Sayah et Meklouche, deux milieux offensifs, Ouali et Attafen, un milieu polyvalent, Yalaoui, et un joueur de couloir qui est Zinedine Bensalem. Le fait de ne pas avoir pris de défenseur sur le banc peut-il constituer une tare pour l'équipe, sachant surtout que le match se déroule à l'extérieur. Il faut savoir aussi qu'avec les blessures de Zeddam et Mobitang, il n'y a plus de défenseurs centraux. Alors fallait-il faire appel à un élément de l'équipe U21 ' La question demeure posée.
« Maintenant, je ne peux pas donner leur chance à tous les joueurs »
Concernant le fait de ne pas avoir pu donner leur chance à tous les joueurs, Djamel Menad s'est expliqué hier à travers une déclaration faite à nos confrères arabophones d'El Heddaf. L'entraîneur annonce clairement qu'il ne peut pas donner leur chance à tous les joueurs, vu qu'il est dans l'obligation de réaliser de bons résultats, alors qu'il avait déclaré à son arrivée qu'il allait tester tout l'effectif. Il dira à ce propos : «Je suis désolé, je ne peux pas donner leur chance à tous les joueurs. Je suis tenu par l'obligation de résultats. Donc, je ne peux pas prendre ce risque. C'est clair». Une explication correcte et cohérente qui ne satisfait tout de même pas les joueurs qui restent dans l'embarras, mais sans pouvoir contester les décisions.
Déplacement à Oran à 18h
Pour ce déplacement de l'équipe à Oran, la délégation mouloudéenne s'envolera par avion à 18h. Par contre, le retour à Alger devrait se faire par route à bord du bus du club.
La dernière séance à 9h30
Djamel Menad a décidé de programmer la dernière séance d'entraînement avant le match du MCO, aujourd'hui à 9h30 sur le terrain de l'ISTS. L'entraîneur mouloudéen a pris cette décision pour permettre aux joueurs de prendre part à la prière du Vendredi avant de rallier Oran.
L'équipe passera la nuit à l'hôtel El Mouwahidine
La direction du Mouloudia d'Alger a choisi l'hôtel El Mouwahidine, situé au centre-ville d'Oran, pour passer la nuit du vendredi à samedi. C'est un hôtel qui offre toutes les commodités de repos aux joueurs. D'ailleurs, lorsque l'Equipe nationale jouait ses matchs à Oran, les joueurs descendaient dans cet hôtel. Il est à signaler que même les joueurs de l'ES Sétif vont y prendre leurs quartiers, avant de se rendre dans la matinée à Sidi Bel Abbès pour affronter l'USMBA.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)