Batna - Revue de Presse


MC SAÏDA Une dynamique à maintenir



Il y a belle lurette que le MCS n'a obtenu de si probants résultats qui l'autorisentà rêver de l'accession en Nationale I. C'est, en tout cas, le voeu des Saïdéenstoutes générations confondues. Après avoir connu un inquiétant passage à vide,avec trois défaites consécutives et aucun but inscrit, les Mouloudéens ontrepris confiance après le nul ramené de Mohammadia dans des circonstancesdifficiles et la récente et large victoire face au MOB. Pour le moment, le MCSpointe au quatrième rang avec le même nombre de points que le MCEE.  Le goal-average particulier étantégal entre les deux prétendants, il y a lieu de constater que le second pointde la réglementation, à savoir le goal-average général de l'aller est favorableau MCS.  Mais ceci ne doit pas empêcherles hommes de Benyellès de tout tenter pour s'accaparer, en solo, de cetteprécieuse troisième place, clé de l'accession. Cependant, et à l'instar desclubs ambitieux, le MCS est handicapé par le manque de moyens financiers. Lapersonne la mieux placée pour nous entretenir de ce volet n'est autre que leprésident Bellahceni Belhazil: «Objectivement, les pouvoirs publics nousoctroyent les moyens dont ils disposent et font de leur mieux et nous tenons àle faire savoir à nos supporters. Mais ces rentrées de l'ordre de 700 millionsde centimes (350 de l'APC et 350 de la wilaya) vont servir à éponger les dettescontractées. Cette subvention est donc en inadéquation avec les charges d'unprétendant à l'accession parmi l'élite. Cet objectif nécessite des moyensbeaucoup plus conséquents et ce n'est qu'à cette condition que la dynamiquepourra être maintenue». Sur le plan technique, le regain de forme du buteurHamidi est plutôt un bon signe dans cette amorce de la dernière ligne droite oùles rencontres vont être de plus en plus difficiles à négocier. Quant augardien titulaire Morcely, bien suppléé face au MOB par l'excellent Dahmani, ileffectuera sa rentrée à Batna face à un MSPB qui sera dur à manier, car iln'est pas encore sorti d'affaire, loin de là. Par ailleurs, il y aura deuxretours et non des moindres, puisqu'il s'agit du coach Benyellès et deBetoucha, tous deux ayant purgé leur suspension. En revanche, Benseghir, ledéfenseur recruté lors du mercato, et Karim ne seront pas du voyage des Aurès.Mathématiquement, tout demeure possible, à condition toutefois que les moyensfinanciers suivent, comme l'a souligné le président Belhazil, lequel tient àsolliciter l'appui des opérateurs privés de Saïda et de la région afin que leMCS concrétise les voeux de ses milliers de fans.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)