Algérie - Revue de Presse


MC El Bayadh 1 - SC Mecheria 0



L?art sans la manière Les conditions atmosphériques exécrables, dominées par un vent de sable violent, qui ont prévalu ce jeudi après midi à El Bayadh, n?ont pas entamé l?engagement des deux équipes qui se sont données rendez-vous au stade Zakaria El Majdoub, pour disputer la rencontre de cette 22ème journée de la D II. Et pour cause, le M.C El Bayadh, autant que son hôte du jour le S.C Mecheria, n?avait le loisir de faire dans la dentelle, hantées que sont les deux équipe par le spectre de la relégation et décidés chacune de son côté à repartir avec les trois précieux points de la victoire. Puisque évoluant au coude à coude, respectivement à la 14ème et la 13ème place du tableau, ces deux formations se sont assignées comme obligation, pour ce qui reste du parcours, d?éviter les faux pas et les mauvaises surprises, pour espérer se maintenir dans le groupe la saison prochaine. C?était donc à des joutes âprement négociées sur le terrain que le public, défiant le mauvais temps et venu en nombre, était convié, dans ce qui s?imposera comme le derby de la saison, pour les nombreux points de similitude et les affinités autant sportives que régionales partagés par les deux équipes. Au lieu de cela, les deux belligérants s?octroieront chacun sa mi-temps, fructueuse pour les locaux qui auront été les plus entreprenants et émaillée d?occasions ratées pour les protégés de Bakhtaoui, qui n?ont pas su tirer parti de la frilosité du camp adverse. Ce dernier conviendra, à l?issue du match, que le résultat est indiscutable et reflète les hésitations de sa troupe qui n?est pas parvenue à concrétiser ses constructions de jeu. En somme, El-Bayadh mettant à profit une brèche apparue dans la défense mechraoui qui a préjugé de ses assurances, ouvrira le score à la 9ème? minute par l?entremise de Kerfah, ingénieusement servi à partir de l?une des ailes. La situation restera inchangée pendant tout le premier round, où les locaux s?appliqueront seulement à donner le change à leurs adversaires par des contres qui n?iront pas plus loin que les 30 mètres des bois opposés. Au cours de la seconde période, les gars de Mecheria qui passent, ici, pour être des joueurs au caractère trempé et à la réputation bien assise, passeront à la vitesse supérieure et manquent à plusieurs reprises de revenir au score, en développant une tactique qui ravira les adeptes du beau jeu et poussera les locaux dans leurs derniers retranchements. Le coup de sifflet final soulagera les camarades de Bélaidi qui assurent, ainsi, l?essentiel en gagnant par le plus petit écart et laissera sur sa faim la formation de Djebel Antar qui a, malgré tout, séduit.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)