Mascara - Revue de Presse


Mascara

Les créances : le casse-tête de la Sonelgaz Selon une source bien informée, le montant des factures impayées à la direction de la Sonelgaz de la wilaya de Mascara est estimé à plus de 17 milliards de cts, dont plus de six milliards représentent les créances impayées par l?ensemble des APC de la wilaya et qui, semble-t-il, sont dues à la consommation excessive d?énergie électrique en raison de la mauvaise gestion de l?éclairage public. Selon notre source, ces créances se répartissent sur plusieurs abonnés dont les secteurs sanitaires, les entreprises économiques dissoutes, à l?image de l?OMACO redevable de quelque 500 millions de cts, l?Algérienne des eaux (ADE) et l? entreprise de gestion et de distribution de l?eau de la commune de Tighennif (EGET) qui doivent globalement plus de 1,5 milliard de cts. Signalons que l?EGET, qui souffre depuis plus d?une année de différents problèmes, a cessé de régler ses antécédents et ses nouvelles factures évalués à 800 millions de cts représentant un cumul de trois années. Oggaz : les mises en garde du wali Pour s?enquérir de l?état d?avancement des différents projets et de l?évaluation des programmes de développement ainsi que des préoccupations des citoyens dans la daïra de Oggaz, une visite de travail a été effectuée dernièrement par le chef de l?exécutif de la wilaya de Mascara, Larbi Merzoug ; il était accompagné du secrétaire général de la wilaya, Ali Bouguerra. Des instructions fermes ont été données par le wali à l?ensemble des responsables concernés pour redynamiser la zone polyvalente de Oggaz qui s?étend sur une superficie de plus de 55 000 m2, tout en critiquant fortement les carences constatées. En se rendant sur le site qui devra abriter un nouveau lycée de 600 places dans le chef-lieu de la daïra d?Oggaz, le wali a expressément demandé à l?entreprise chargée de la réalisation de renforcer son chantier par tous les moyens pour que le lycée soit fin prêt en janvier 2005. Entrant dans le cadre du programme complémentaire du président de la République, ce projet est doté d?une enveloppe financière de cent millions de dinars. Parallèlement à cela, plusieurs projets concernant l?approvisionnement en eau potable, le réseau d?assainissement et d?autres projets pour sortir de l?isolement les habitants des douars, dans les différentes localités des communes de Ras Aïn Amirouche et d?El Alaimia, dont les douars Glenza, Menasria, El-Kranif, El Koussem, Ahl M?hamed et El Alaimia centre, ont été l?objet de la visite d?inspection du premier responsable de la wilaya qui a insisté sur la qualité des travaux. Signalons que le secteur de l?éducation dans la daïra de Oggaz a bénéficié de la réalisation de plusieurs infrastructures, dont un groupe scolaire au douar Sidi Bouadjemi qui a consommé une enveloppe de cinq millions de dinars, et une cantine au CEM d?El Alaimia estimée à plus de trois millions de dinars.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)