Mascara - Revue de Presse


Mascara

Un nouveau domaine d?investissement Pour encourager la pêche, la sauvegarde de la nature et la mise en valeur des barrages, un concours de pêche à la ligne, avec la participation d?une cinquantaine d?amateurs, a été organisé récemment au niveau du barrage de Bouhanifia, situé à 20 km du chef-lieu de la wilaya de Mascara, par l?antenne de wilaya de la pêche et de l?aquaculture. Réalisant plus de quatre kilos de prises chacun, les trois premiers lauréats ont été récompensés par ladite antenne et invités à prendre part au concours national de pêche qui se déroulera au site du barrage Ghrib, dans la wilaya de Aïn Defla. Une récompense a été remise en guise d?encouragement à l?autre candidat qui a pêché la plus grosse pièce, une carpe de 1,6 kg. Dans le cadre de l?investissement dans le secteur de l?aquaculture, une vingtaine de dossiers de nouveaux investisseurs sont actuellement à l?étude au niveau de la commission nationale chargée de la pêche. Les différents projets présentés par les nouveaux investisseurs dans le secteur permettront l?augmentation de la production aquacole, la création d?emplois pour les universitaires et l?utilisation au profit de l?irrigation des eaux de l?aquaculture riches en matières organiques. 125 projets de développement validés Visant à prendre en charge les préoccupations majeures des populations rurales, la commission technique de la wilaya de Mascara a validé 125 projets de proximité de développement rural (PPDR) dont les procédures de conception et de mise en ?uvre ont été lancées depuis juillet 2002. Le coût d?investissement de ces projets, répartis à travers 44 communes de la wilaya et ciblant 6 526 ménages, est de l?ordre de quatre milliards de dinars englobant les actions à usage collectif dont le montant global est évalué à deux milliards de dinars. Ces actions seront menées à travers des projets visant la réalisation des adductions en eau potable, d?aménagement de voies, de travaux agricoles, d?électrification rurale et de protection des sols contre l?érosion. Les actions à usage individuel, estimées à deux milliards de dinars, visent essentiellement la production animalière caractérisée par la création de petites unités d?élevages bovin, ovin, avicole et apicole. L?amélioration des systèmes de production par la plantation arboricole et viticole et par l?acquisition d?équipements agricoles et l?irrigation sont aussi inscrites au titre des projets individuels.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)