Marcello Scuderi : «Je suis impressionné par le grand talent des comédiens algériens»



Parlez-nous de la compagnie théâtrale Noved Land ' La Compagnie théâtrale «Noved Land» dont le siège se trouve à Paris a été créée en 2003. L’intérêt principal est de faire connaître une nouvelle vision du théâtre italien par le biais des comédies classiques et modernes. Le théâtre de Noved Land est caractérisé par une expérimentation passionnée par la volonté de s’adresser à un public vaste, varié et nuancé. La compagnie table sur le jeu d’acteur. Elle est en quête d’instants où la forme expressive et l’univers intérieur se croisent et concèdent au bouleversement d’une révélation. Pouvez-vous définir «Nunzio» et comment vous situez-vous par rapport au théâtre ' Nunzio est un personnage naïf et très attachant. Il passe son temps à attendre son ami Pino. Il croit très fort en l’amitié. Il vénère cette relation. Pour ma part, j’évolue au sein d’une compagnie de théâtre indépendante. Quelle importance accordez-vous au théâtre ' Bien plus qu’une passion, le théâtre constitue ma vie. Je me vois très mal verser dans une autre voie.  Quel est, selon-vous le mouvement le plus difficile à réaliser pour un comédien ' D’emblée, je dirai que le plus difficile pour un comédien est de ne pas donner ce que le metteur en scène attend de lui.  Maîtrisez-vous quelques notions du théâtre algérien ' Malencontreusement, j’ignore tout du théâtre algérien. Ceci dit, je suis impressionné par le grand talent des comédiens algériens. Ils ont une grande charge émotionnelle. J’ai dernièrement fait cette remarque lors de mon passage dernier à Alger où j’ai présenté la pièce «Duetto», aux côtés de Vittoria Scognamiglio. En tant qu’homme de théâtre, le 4e art est-il une arme redoutable pour combattre l’ignorance ' Indubitablement. Pour moi, le théâtre complète la vie et donne la possibilité, d’apprendre et de s’améliorer.  Des projets en vue… Je compte participer, en octobre prochain au festival du théâtre professionnel qui se tiendra à Florence (Italie). A ce festival, les participants présenteront les différentes œuvres théâtrales italiennes réalisées dans le monde entier. Je compte également adapter un autre texte classique «Le cercle des conteurs de la Méditerranée» de l’auteur Boccace.  J’ai longtemps discuté autour d’une collaboration et un partenariat entre le théâtre algérien et italien. Je pense à l’adaptation  de l’œuvre de Goldoni.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)