Algérie - Télécommunication


M. Boudjemâa Haïchour à Aïn Témouchent. Vers l’ouverture d’un cyberespace

En visite dans la wilaya d’Aïn Témouchent, M. Boudjemâa Haïchour, ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication s’est enquis, au cours d’une tournée qui a duré deux jours, de plusieurs projets et réalisations relevant de son secteur. Au cours de l’exposé présenté par le secteur d’Algérie Télécom, il est apparu qu’en matière de téléphonie mobile, la localité a enregistré un taux de couverture de 95% réparti entre Orascom (Djezzy) 45.000 abonnés, Algérie Télécom (Mobilis) 40.000 abonnés et Watania (Nedjma) 27.000 abonnés. Pour ce qui est de la téléphonie fixe, avec et sans fil (WLL), la moyenne est de 09 abonnés pour 100 habitants, soit un taux qui avoisine la moyenne nationale qui est de 9,87 abonnés / 100 ha. Ce qui porte la densité globale (fixe et mobile) à 40%. Un seuil jugé satisfaisant mais qui pourrait évoluer eu égard aux potentialités du secteur «boosté» par la concurrence entre les différents partenaires. Une concurrence que M. Boudjemâa Haïchour souhaite voir s’instaurer dans la loyauté et le respect des cahiers de charges, d’autant, dira-t-il, que notre pays a consenti un effort gigantesque pour se placer parmi les meilleurs pays arabes et africains dans le domaine des technologies de la communication. Le ministre, en signe d’encouragement, s’est déclaré favorable à l’ouverture d’un cyberespace dont l’équipement serait confié à Algérie Télécom. Par ailleurs, 12 bureaux de poste ont bénéficié d’une inscription budgétaire qui va leur permettre d’apporter des aménagements conformes à l’image de marque que veut donner Algérie Poste dont le coordinateur, M. Berrabah Mustapha, a évoqué dans une communication, les acquis les plus marquants, comme en témoigne la nouvelle agence postale de Béni-Saf inspectée par le ministre qui s’est montré agréablement surpris par la qualité de l’ouvrage et les commodités offertes.
S’agissant des réseaux Internet, il est clair que tout n’est pas encore au point si l’on considère la dernière réaction des propriétaires de cyber qui se plaignent souvent de la mauvaise connexion. Un seul opérateur (Fawri), intervient au niveau de la wilaya en partenariat avec Algérie Télécom, et ses prestations sont manifestement en deçà des attentes des internautes au nombre, selon le flux journalier, de 4.500.
Actuellement, on recense 87 cybercafé dont 17 reliés par ADSL - providers fournisseurs d’accès à Internet - pourraient intervenir au niveau de la localité.
M. Boudjemâa Haïchour a clôturé sa visite par une longue halte au niveau du siège flambant neuf d’Algérie Télécom. Avant, il s’est également rendu à l’agence Mobilis située sur le boulevard du 1er Novembre d’Aïn Témouchent.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)