Algérie - Football


LIGUE DES CHAMPIONS D’AFRIQUE, La JSK à l’épreuve du Ahly du Caire



Ahly du Caire-JS Kabylie, le rendez-vous de deux prétendants aux objectifs différents. Les Ahlaouis, battus lors de leur première sortie face au CS Sfax, se doivent de se ressaisir pour rebondir. Les Pharaons seront face à leur destin, et seule une victoire leur redonnera le sourire. En face, les Canaris ont la ferme intention de ne pas rentrer bredouilles pour confirmer leur bon départ dans cette phase de poule après leur succès étriqué certes devant l’Ashante Kotoko au 5 Juillet. C’est dire de l’importance de bien négocier ce deuxième round qui pourrait relancer les Ahlaouis, comme il pourrait aussi permettre aux Canaris de prendre option pour la suite. Une certitude, les deux grosses cylindrées du continent ne se feront pas de cadeau, et cela promet de chauds débats comme de coutume entre le football égyptien et algérien. Ainsi, les regards seront tournés cet après-midi vers le Cairo Stadium qui pourrait faire le plein pour cette alléchante affiche. La pression sera bien présente sur les locaux privés des services de plusieurs éléments suspendus ou blessés. Les Ahlaouis qui viennent de se refaire une santé, en remportant dimanche la Super coupe d’Egypte en battant la formation de l’ENPPI, auront du pain sur la planche devant une téméraire équipe de la JSK qui s’est déplacée au Caire en conquérante et ce malgré quelques indisponibilités. Le casse-tête cette fois-ci pour Jean Yves Chay réside dans l’entre-jeu où il lui sera difficile de remplacer un pion essentiel comme son infatigable milieu Daoud, suspendu. Heureusement pour les Kabyles que les blessures de Hamlaoui et Harkat ne sont plus que de mauvais souvenirs après le travail et les soins intensifs prodigués par le kiné Guillou et son staff. La JSK aura la chance de récupérer Gaouaoui et Yacef. Ce dernier sera aux côtés des deux perles noires, Dabo et Wassiou. Un trio d’enfer qui risque de faire du mal aux Egyptiens. Derrière, la JSK comptera sur l’expérience de Gaouaoui, Mefteh M. et l’expérimenté Zafour, placé juste devant le talentueux Harkat. Aujourd’hui, le coeur des Algériens battra la chamade pour les Canaris, qui ont un bon coup à jouer.


 





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)