Algérie - Football


Ligue des champions d’Afrique, La JS Kabylie éliminée



Partie pour un authentique exploit à Kumasi pour un infime espoir de qualification, la JSK a définitivement consommé toutes ses chances en se faisant battre par 2-1 à Obuasi par l’Asante local.
Dire que les Canaris avaient fait montre d’une grande solidarité et d’un remarquable sens de l’organisation durant pratiquement toute la première période qui était à leur avantage. Mieux, ils se sont même permis le luxe de mener par un but à zéro suite à une belle réalisation de la tête de Hamza Yacef suite à un beau centre de Hamlaoui (3’). Un avantage qu’ils ont réussi à préserver jusqu’à la 38’ avant que l’inévitable Amouah ne remette les pendules à l’heure pour l’Asante. Une réalisation que les Kabyles regrettent amèrement du fait qu’ils avaient eu la possibilité par trois fois de tuer le match si Yacef, entre autres, avait réussi à mettre au fond des buts ghanéens toutes les occasions qui se sont présentées à lui. Il reste que même avec ce nul après la pause citron, les camarades de Gaouaoui avaient eu d’autres possibilités de mener à la marque si une fois de plus Yacef and co avaient fait preuve de plus de réalisme dans leurs offensives. Finalement, et à force de rater, cela a fini par profiter à l’adversaie qui est venu à son tour semer le trouble dans la défense algérienne qui a fini par céder dans le dernier quart d’heure suite à une bévue de Rabie Meftah qui a remis le ballon dans les pieds de Amouah au lieu de le dégager loin. L’attaquant ghanéen ne s’était pas fait prier pour crucifier à nouveau Gaouaoui de près. Un second but venu tel un assassin que l’on attendait pas. Un but qui était loin de décourager les Kabyles qui, bien que ressentant les effets de la fatigue du voyage qui aura duré plus de 30 heures, ont fait preuve de beaucoup de volonté qui aurait porté ses fruits si Saïbi, rentré à la place de Yacef, par trois fois avait eu la balle de l’égalisation au bout de la tête et du pied dans les ultimes instants du match. Un match que les Kabyles regretteront énormément pour avoir eu l’exploit au bout du pied. Avec cette nouvelle défaite, quatrième de suite dans cette compétition, la JSK est désormais éliminée et condamnée à occuper seule la dernière place de la poule. Il ne lui reste qu’à faire preuve d’un sursaut d’orgueil et battre pour le compte de la dernière journée le Ahly du Caire à Alger.

La JSK a évolué avec la composition suivante : Gaouaoui, Rabie Meftah, Djouder, Rahim Meftah, Zafour, Hamlaoui, Boudjakdji (Douicher), Wassiou (Marek), Dabo et Yacef (Saïbi).




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)