Oran - Revue de Presse


Ligne ferroviaire Oran - Arzew

21 familles délocalisées Vingt et une familles habitant sur un site devant recevoir le tracé ferroviaire de la ligne Oran/ Arzew seront délocalisées vers la région de Aïn El Beida. Ces familles, qui sont actuellement installées dans des maisons de fortune formant « l?embryon d?un bidonville », à douar Cheklaoua, dans le territoire de la commune d?Es Senia, seront relogées dans des maisons construites dans le cadre de la résorption de l?habitat précaire. D?autre part, il faut souligner qu?aux abords du quatrième périphérique et à proximité du petit lac salé, rocade qui a fait l?objet jeudi dernier d?une inauguration officielle du président de la République, une dizaine de « gourbi » longent toujours les accotements de cette nouvelle autoroute pourtant ornées de jolis arbustes de différentes espèces, offrant avec le lac, une vue panoramique splendide qu?il faut, selon des urbanistes, prendre sérieusement en charge pour la réalisation d?un site touristique. D?ailleurs, le ministre des Travaux Publics, M. Amar Ghoul, avait instruit les responsables locaux relevant de son département de ne pas ignorer le côté esthétique de toutes les voies express nouvellement créées et de réhabiliter les anciennes par la création de petites infrastructures commerciales à caractère touristique. A l?heure actuelle, le sort des familles installées sur ces accotements demeure toujours aléatoire.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)