Mascara



Les travaux abandonnés

Lancé le 20 septembre 2014, le projet est à l'arrêt depuis le mois de novembre 2019 pour des considérations financières.Annoncée en 2010, cette opération fait partie des projets de pénétrantes autoroutières devant relier l'autoroute Est-Ouest à plusieurs villes des Hauts-Plateaux. Techniquement, celle de Mascara doit relier l'autoroute Est-Ouest depuis la sortie n°60 dans la commune de Sig à la commune de Tizi, dans la plaine de Ghris. Longue de 43 km, elle traverse la wilaya de Mascara du nord-ouest au sud-est. Elle est conçue pour un profil en 2x3 voies, avec 4 viaducs, dont un long de 1 850 m.
Eu égard à l'importance qu'il revêt, le projet divisé en deux lots a été attribué en gré à gré en avril 2014 au groupement sino-algérien GPAM, composé de Shan Dong Luqioad, de SNC Mezoughi, de Seror et de SNTP pour le lot 1 de 18 km, et au groupement hispano-algérien composé de CHM Infrastructuras, de Levantinas Ingenieria y Construccion (LIC), d'ETP Benzamia et de SARL Irrigout pour le lot 2 de 25 km, pour un montant de 35 milliards de dinars (320 millions d'euros) et un délai s'étalant sur 24 mois.
Ainsi, tous les walis qui ont présidé aux destinées de la wilaya de Mascara ont eu à prendre en charge la gestion de ce volumineux dossier, mais tous ont buté sur des obstacles, eu égard à la complexité de la situation réelle qui se présente. À ce jour, les travaux relatifs à la réalisation des deux parties de ce projet sont à l'arrêt, et le retard lié à leur mise en exploitation risque de s'allonger, puisque tout est à l'état d'abandon.
Les centaines d'ouvriers qui activaient n'ont pas été régularisés et ont été mis au chômage, les engins qui étaient affectés ont été transférés, et les matériaux volés en l'absence de gardiens et d'agents de sécurité. À ce niveau, le projet accuse déjà un retard de 4 années, puisque les travaux lancés en 2014 devraient être en principe achevés en 2016, en tenant compte du délai de 24 mois accordé aux entreprises pour sa livraison.
Ce retard est en bonne voie de prolongement, puisqu'aucune perspective ne se profile à l'horizon. Les entreprises qui ont cessé d'activer, après les échecs des négociations pour un compromis, conditionnent la reprise des travaux par la régularisation de leur situation financière.
La réception de cette importante opération vise à faciliter la circulation des automobilistes de la région et à permettre aux usagers d'éviter les dangers que représente le tronçon Mascara-Hacine, caractérisé par un col et des virages redoutables.

A. B.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)