Algérie - Revue de Presse


Les supporters des Verts outrés

Rendez-nous notre équipe nationale La sélection nationale, délocalisée pour des besoins extrasportifs ne laisse pas indifférents les supporters qui ne comprennent pas cette manière de faire et n?acceptent pas cette séparation. L?équipe nationale de football échappe de plus en plus aux Algériens. C?est peut-être un raccourci trop simpliste, diront certains, mais s?il fallait rester à l?écoute des supporters, c?est le sentiment général qui se dégage, sachant que depuis quelques saisons déjà la sélection nationale a été délocalisée pour des raisons qui ne tiennent pas forcément la route. Comme la Fédération de football est en manque flagrant de communication, le peu d?arguments avancés jusque-là pour justifier cette nouvelle manière de gérer la sélection nationale ne sont pas convaincants. En effet, il demeure difficile aujourd?hui d?expliquer et de convaincre sur un certain nombre de choses qui échappent aux supporters. Un fossé s?est creusé entre l?équipe nationale et ses supporters et entre ces derniers et la FAF. Cette dernière structure est interpellée pour expliquer par exemple la domiciliation systématique en Hexagone des matches amicaux des Verts, le mépris affiché envers les joueurs du cru totalement marginalisés, le choix inopportun des sélectionneurs étrangers qui ont défilé à la tête de l?équipe nationale sans atteindre les objectifs fixés et les humiliations répétées au point où, pour se qualifier en phase finale de la Coupe d?Afrique des nations devient une mission impossible. Revenons à l?actualité pour dire que les Verts joueront mercredi prochain face au Brésil à Montpellier. Le match ne sera pas télévisé, les Algériens n?auront pas droit à l?image alors que la Fédération algérienne de football se contentera d?une invitation pour assister à la rencontre. En matière de bradage, on ne fait pas mieux. Mais comme l?équipe nationale ne laisse personne indifférent malgré ses multiples déceptions et humiliations, les supporters des Verts n?ont pas manqué d?afficher clairement leur mécontentement quant à cette manière de gérer une sélection qui continue, qu?on le veuille ou non, d?appartenir à tous les Algériens, et à ce titre, personne n?a le droit de négocier aussi maladroitement le quotidien des Verts. La Fédération qui ne semble pas dérangée outre mesure par le diktat de la chaîne de télévision Art, se contente, pour le moment du moins, d?encaisser la somme de 50 000 dollars, genre de « prime de match ». Ce n?est pas normal, dirons-nous ! Que la chaîne Art détienne les droits d?exclusivité des matches de la sélection brésilienne c?est un fait, mais que notre Fédération, première structure responsable de la sélection accepte certaines clauses, comme celle qui priverait les supporters algériens de retransmissions télévisées, ce n?est plus normal ; car du coup, la FAF se détache elle aussi des spécificités nationales. Ensuite, il y a des vérités dont il ne faut pas se détourner. Si jouer contre la sélection du Brésil demeure une grande sensation, il ne faut pas perdre de vue que la rencontre de mercredi prochain ne sera pas utile pour notre football. L?expérience de la rencontre face à l?Argentine en est le parfait exemple puisqu?il s?est trouvé des cercles qui ont rendu la défaite en victoire pour s?effondrer quelques jours plus tard face à la Guinée. A quelques encablures de la rencontre importante face à la Gambie, Cavalli et les responsables de notre football sont en train de refaire les mêmes erreurs. L?équipe nationale risque de rester sur le carreau pour la prochaine édition, comme il y a deux années, car entre- temps on a perdu l?essentiel, à savoir notre équipe nationale.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)