Constantine - Revue de Presse


Les rongeurs menacent la saison agricole

5000 ha de terres infestés par les rats Au niveau de l?inspection de la protection des végétaux et des contrôles techniques, on signale que « plusieurs prospections ont été effectuées dans les douze communes de la wilaya, et ce, afin d?identifier les espèces existantes et d?évaluer les infestations qui sont estimées, à l?heure actuelle, à 5000 ha, et à ce stade, il y a lieu de tirer la sonnette d?alarme du fait qu?une telle prolifération est en mesure de provoquer un vrai sinistre à la production végétale si toutes les mesures ne sont pas prises dans les délais. Mais compte tenu que les membres du réseau de surveillance répartis à travers les 12 communes de la wilaya ont été à la hauteur de leur mission, les mesures qui ont été prises devront stopper ce fléau. A cet effet, les quantités nécessaires de produits raticides seront prochainement distribuées et utilisées dans toutes les zones infestées, et ce, conformément à l?arrêté ministériel qui préconise l?emploi d?appâts empoisonnés à base de sulfate neutre de strychinne, connu pour son efficacité dans la lutte menée contre les rongeurs arvicoles. » Suite à des investigations sur le terrain, l?inspection des végétaux signale que 2048 ha seraient infestés par des rongeurs appelés souris des champs, notamment au nord de la wilaya où les estimations font état d?une densité de 40 terriers actifs par hectare. Elle indique, par ailleurs, que 2932 ha seraient affectés par des rongeurs dits « mériones de Shaw » principalement identifiés au sud de la wilaya de Constantine, essentiellement au niveau des hameaux et des fermes. « Une telle concentration à ces endroits précis peut s?expliquer par l?instinct de ces rongeurs qui les guide vers ces zones où ils trouvent en abondance leur nourriture de prédilection », estiment les spécialistes de l?inspection de la protection des végétaux et des contrôles techniques. Il est utile de rappeler que cette structure est chargée d?une mission de puissance publique lui permettant d?exercer des contrôles phytosanitaires aux frontières et en l?occurrence au niveau de l?aéroport Mohamed Boudiaf où sont contrôlés les produits végétaux et les pesticides importés, et ce, afin de s?assurer de leur conformité aux normes fixées par les textes réglementaires. Elle est également investie d?une mission de surveillance, de suivi et de lutte contre les fléaux agricoles et, pour l?heure, toutes les énergies semblent converger vers l?éradication des rongeurs des champs et la lutte antiacridienne.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)