Naama - Parc et sites naturels, zone humides


Les Oasis de Moghrar et Tiout



Les Oasis de Moghrar et Tiout
Les Oasis de Moghrar tahtani et foukani et, un plus loin, celle de Tiout sont reliées par un important cours d’eau, l'Oued Namous. Elles se localisent sur le revers Sud des Monts des Ksour avec leurs regs, hamadas et oueds plus ou moins sec, dans le bioclimat saharien caractérisé par de faibles précipitations, 100 mm/an environ. La palmeraie la plus importante
est celle de Moghrar Tahtani avec 40 hectares s'étale sur les 2 rives de l’Oued Moghrar, et compte outre ses 16.000 palmiers, des cultures étagées d'arbres fruitiers comme le Figuier, l'abricotier, l'olivier, le grenadier, le pommier, le poirier et des culture maraîchères pour les besoins de la cité, elle est aussi intéressante de par son histoire. En plus des variétés de
palmiers dattiers appelées H'mira et El Hartan qui font sa réputation, il existe quelques spécimens de deux variétés de palmiers dattiers appelées "Feggous et Aghrass" à fruit ovoïde noir, tendre ou élastique, fibreux et parfumé. Cette variété ne se rencontre ailleurs dans l'Atlas qu’en faible quantité. Les habitants de Moghrar Tahtani l'apprécient et font beaucoup d'efforts pour sauvegarder cette variété qui est une source de fierté de ses propriétaires.
Au plan touristique, la ville de Moghrar Tahtani est connue pour ses stations rupestres, son petit musée de la préhistoire, la Tour du Ksar et son vieux Ksar qui, jadis, fut les fief du Cheikh Bouamama, personnalité incontournable de l’histoire algérienne de lutte contre le colonialisme.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)