Oran - A la une


Les hospitalo-universitaires du CHU d'Oran satisfaits

Cela faisait plusieurs semaines que des hospitalo-universitaires du CHUO d'Oran nous avaient confié que l'alternative à l'indisponibilité en quantité suffisante de kits de prélèvement et de test systématique au Covid-19 se trouvait dans l'utilisation des scanners thoraciques.Nos interlocuteurs ont réagi avec beaucoup de satisfaction à l'annonce émanant du ministre de la Santé de pouvoir recourir aux scanners thoraciques pour poser le diagnostic du Covid-19.
Ces médecins d'Oran, qu'ils soient spécialisés en pneumologie ou en réanimation, expliquent qu'avec le scanner une lecture et un diagnostic plus fiable du Covid-19 sont possibles.
"Les kits de prélèvement sont en quasi-rupture de stocks. Cela fait des jours que nous attendons la livraison. Nous avons en plus souligné que les résultats peuvent parfois ne pas être sûrs à 100% ; tout dépend à quel moment se fait le prélèvement et des conditions de son acheminement vers le laboratoire", nous dit un médecin.
Et d'autres d'expliquer qu'en effet le recours aux scanners thoraciques peut être un plus pour le diagnostic, et surtout pour la surveillance de l'évolution de la maladie dans la perspective d'introduire le traitement à la chloroquine.


D. LOUKIL




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)