Blida - Revue de Presse


Les défis du duo Zahaf-Bouarata

Un titre pour Blida A Blida, l?ère Zahaf a déjà débuté. Le nouveau « boss » du club phare de la Ville des roses a commencé par engager un entraîneur très demandé sur le marché national. Rachid Bouarata, c?est de lui qu?il s?agit, est réputé pour être un « scientifique ». A son palmarès, un premier titre de champion pour le MOC, des « séjours » remarqués à la tête des équipes nationales de jeunes et surtout son passage (même éphémère) au RC Kouba. Cet entraîneur est aujourd?hui à la tête de l?USMB. Un club doté d?énormes moyens logistiques et humains. Les supporters blidéens voient déjà en lui l?homme qu?il faut pour enfin décrocher le titre qui manque au palmarès de ce club « octogénaire ». Réussira-t-il à le faire ? L?homme n?aime pas trop la pression. Il veut travailler dans la sérénité et c?est logique. Après plus d?un mois de travail, les joueurs blidéens ont déjà une bonne opinion de leur nouveau coach. Ainsi, le jeune défenseur Sid Ali Khenifsi nous dira : « Nous nous sommes bien préparés avec Bouarata. Que ce soit à Tunis ou à Blida, l?ambiance est au beau fixe. C?est quelqu?un qui connaît bien son métier. » L?effectif est resté pratiquement le même. Trois titulaires de la saison écoulée sont partis : Amrouche et Drali (USM Béjaïa) et Maouche (MCA). Pour les remplacer, le club a fait appel à Benayada (ASMO), Touil (US Chaouia) Hadj Bouguèche (RC Kouba), Remache (USM Aïn Beïda) et au gardien Boulifa (NAHD). Ces cinq recrues se sont parfaitement intégrées dans le groupe. Lors des matchs amicaux, Benayada, Bouguèche et Touil ont confirmé leur talent. Au sein de l?effectif blidéen actuel, il existe pas moins de neuf attaquants. Qu?à cela ne tienne, puisque Bouarata a pris les devants pour assurer ses... arrières. Ainsi, l?attaquant Rouane a été promu... défenseur latéral droit. Il s?en est plutôt bien tiré au vu des matchs amicaux disputés à Blida. Le petit lutin Mehdaoui, lui, a reculé d?un cran pour jouer en milieu offensif, poste qu?il occupait lorsqu?il était au Widad de Boufarik. Pour suppléer Maouche sur le flanc gauche du milieu, il semble que Bentouaf soit tout désigné pour le faire. L?ex-Tlemcénien n?a pas beaucoup joué la saison dernière. Il a « soif » de revanche. C?est un atout supplémentaire dans la « manche » de Bouarata. Dans l?axe de la défense, le coach n?aura que l?embarras du choix avec Dis, Galloul (en net regain de forme), Benayada et le jeune Khenifsi. Sur le flanc gauche, Benlouahem est indiscutable, mais le jeune Zouatni arrive. Aoun Séghir (un authentique espoir du football national stoppé par une méchante blessure) est le joueur polyvalent par excellence. Au milieu ou en défense, il est incontournable. Le milieu est assez fourni qualitativement avec les deux internationaux espoirs Zmit et Bouguèche, mais aussi Mehdaoui, Bentouaf et Remache. Les deux fers de lance seront Badache et Touil, suppléés par Zouani, Rebih et l?international junior Allali. Dans les buts, Samadi trouvera un sérieux concurrent en la personne du jeune Ouadah qui promet beaucoup. Avec tout ce beau monde, Bouarata et ses adjoints Gritli et Cerbah trouveront « l?alchimie » nécessaire pour un team performant. Vendredi prochain, les Blidéens accueilleront le CABBA pour l?entame du championnat. Pour la petite histoire, rappelons que les camarades de Yontcha avaient battu les Blidéens chez eux par 2 buts à 1 lors de la dernière journée de championnat.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)