Algérie - Providers


Les Coréens proposent de «connecter» 10 millions d’Algériens

Le directeur général des technologies de l’information et de la communication (TIC) au sein du ministère coréen de tutelle, M. Daiyoung Kang, a affirmé hier que son pays peut assurer une couverture Internet haut débit pour 10 millions d’Algériens et de foyers. Le responsable coréen a souligné au cours d’une rencontre organisée conjointement avec le ministère algérien de la poste et télécommunications à l’hôtel Hilton que la Corée peut se targuer aujourd’hui de dire qu’elle est très avancée en matière de technologie des télécommunications.

Il faut savoir, d’après les explications fournies hier, que le nombre d’internautes en Corée du Sud est estimé à 30 millions pour une population totale de 48 millions d’habitants. 80% des Coréens sont raccordés au haut débit, ce qui place ce pays, dont le président est l’hôte de l’Algérie depuis samedi, comme l’un des leaders mondiaux dans le secteur des télécommunications.

M. Kang soutiendra que l’Algérie dispose d’un énorme potentiel et qu’il propose de développer en partenariat. Il lancera qu’en matière de TIC l’Algérie peut être facilement un modèle en Afrique et au Moyen-Orient. De son côté, M. Brahim Mansour, directeur au sein du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, a exhorté les investisseurs coréens à venir en Algérie qui offre, explique-t-il à son tour, d’immenses possibilités notamment dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC). Le représentant de M. Boudjemaâ Haïchour soulignera en outre que la visite des Coréens ouvrira des perspectives dans le domaine des TIC. D’ailleurs c’est autour de ce thème qu’a été organisée la rencontre d’hier: «Le transfert de technologies» et «L’élargissement de la coopération en matière des TIC».

M. Brahim Mansour affirmera par ailleurs que l’Algérie peut aujourd’hui faire face à la globalisation car ayant entamé des réformes depuis l’année 2000. Les responsables aussi bien du côté algérien que du côté coréen se sont tous accordés à dire que la rencontre d’hier visait principalement à revitaliser les relations entre les deux pays du moins en ce qui concerne le secteur des télécommunications.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)