Biskra


Les Canaris sommés de se racheter face à Biskra



Pour préparer cette première apparition au stade du 1er-Novembre, Hubert Velud a programmé trois séances d'entraînement.En ce mois d'août où la canicule bat son plein, les joueurs de la JS Kabylie sont soumis à dure épreuve, car la nouvelle saison footballistique a débuté sur les chapeaux de roues. Et pour cause, après leur entrée en lice en Ligue des champions africaine marquée par une courte victoire face au Merreikh du Soudan (1-0), la semaine passée à Béjaïa, les Canaris ont enchaîné, jeudi, avec le premier coup de gong du championnat national face au NAHD avant d'aborder, dès demain lundi, la seconde journée du championnat, et ce, en accueillant un nouveau promu aux dents longues, l'US Biskra, auteur d'une belle et précieuse victoire face à la coriace formation du Paradou. Et pour ne pas rater le train de départ, les joueurs kabyles n'ont pas eu le moindre répit, car au lendemain du premier match disputé face au NAHD au stade du 1er-Novembre d'El-Harrach, ils ont aussitôt remis leur bleu de chauffe pour préparer tel qu'il se doit ce premier "match à la maison", et ce, avec la ferme intention de remporter trois précieux points qui leur permettraient de renflouer leur cagnotte de départ et conforter ainsi leur moral en prévision de leur longue expédition vers le Soudan. Aux dernières nouvelles, les dirigeants de la JSK ont été confrontés à des difficultés de plan de vol vers le Soudan puisqu'ils sont sommés de prendre un premier vol sur Dubaï le 21 août pour pouvoir rallier Khartoum le 22 août, soit à la veille du match tant attendu contre Al-Merreikh. C'est ce qui fait que la direction du club kabyle a demandé au club soudanais de décaler éventuellement le match au samedi 24 août. Aux dernières nouvelles, les dirigeants d'Al-Merreikh auraient accepté sportivement une telle doléance sous condition d'un accord de la CAF.
Toujours est-il que, de leur côté, le staff technique et les joueurs kabyles sont surtout préoccupés par ce match de championnat face à l'US Biskra qu'ils veulent remporter à tout prix. Pour préparer tel qu'il se doit cette première apparition au stade du 1er-Novembre où les supporters kabyles sont attendus en masse, Hubert Velud a programmé trois séances d'entraînement, soit vendredi, samedi et aujourd'hui dimanche, en nocturne, tout cela pour profiter de la fraîcheur du soir et s'adapter ainsi à l'heure du match de demain (21h) encore que les camarades de Bencherifa ont déjà évolué à la même heure, la semaine dernière, en Coupe d'Afrique contre Al-Merreikh. "Ce match contre Biskra a une importance particulière pour nous dans la mesure où la victoire est impérative pour assurer notre bon départ en championnat et nous mettre aussi en confiance avant notre match retour de Ligue des champions face à Al-Merreikh du Soudan", dira Hubert Velud qui espère vivement que ses attaquants se réveillent enfin et retrouvent toute leur efficacité dès demain face aux Biskris.
Il est vrai qu'en ce début de saison, la JSK a donné l'air d'une équipe encore en rodage puisque, face à Al-Merreikh, puis contre le NAHD, les attaquants kabyles se sont créé une multitude d'occasions de but mais l'efficacité leur aura fait défaut. Pour ce faire, on croit savoir que Velud semble décidé à titulariser, pour la première fois sous le maillot kabyle, le "bison" kényan, Juma, qui aura laissé une bonne impression, jeudi passé face au NAHD, lui qui a été incorporé en seconde mi-temps à la place de Belgherbi, qui n'arrive pas à trouver encore ses repères et son opportunisme en ce début de
saison.

Mohamed HAOUCHINE




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)