Tlemcen - Revue de Presse


Les bavures de « Mesk Ellil »



Décidément l?émission « Mesk Ellil » n?arrête pas d?accumuler les bévues. Ainsi, après avoir froissé les habitants d?une wilaya de l?Est, elle vient d?en faire de même à l?Ouest. En effet, bien que le plateau ait été installé dans la wilaya de Aïn Témouchent, ce sont Tlemcen et Oran, particulièrement la première, qui ont été à l?honneur. Il se trouvera même un chanteur de hawzi qui, répondant aux questions de l?animatrice, commencera par lui souhaiter la bienvenue à Tlemcen. Pis, parmi les invités de l?émission, il n?y avait qu?un seul habitant de la wilaya, en l?occurrence l?ex-maire de Beni Saf. En deux heures de temps de direct, il n?est venu à l?esprit de personne - forcément puisque tous n?étaient pas de la région- de signaler à « Cassandra », l?animatrice, que la commune d?accueil n?était pas Rachgoun puisque cette commune n?existe pas. C?était plutôt Beni Saf, dont la localité de Rachgoun fait partie du territoire de sa commune. L?à-peu-près avait atteint son comble lorsque « Cassandra » s?adressant à M. Medelci, propriétaire du complexe touristique chez lequel était installé le plateau, l?appela « M. Rachgoun », puis « M. Chagroun ». Toujours est-il que Tout-Témouchent rage contre l?ENTV pour n?avoir rien présenté qui concerne la région. Les artistes, présentés pour certains de Aïn Témouchent, étaient d?Oran ou de Tlemcen, alors que les us, coutumes et costumes étaient de Tlemcen. Il est vrai que Beni Saf faisait partie de Tlemcen avant le découpage de 1984, mais de là à la réannexer à cette wilaya et de créer une nouvelle commune, il y avait un pas qu?il ne convenait pas de franchir aussi légèrement.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)