Algérie - Autobus


Le tri-bus, un nouveau moyen de locomotion inauguré

L’ETUSA, l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger, s’est équipée depuis hier d’un nouveau moyen de locomotion, le tri-bus, un bus à trois voitures, acquis chez le fournisseur traditionnel de l’entreprise, la compagnie belge Van Hool.

 C’est le ministre des Transports lui-même, M. Mohamed Maghlaoui, qui a tenu à inaugurer la ligne qui sera desservie: de la station Ferhani (Bab-El-Oued) au carrefour les Fusillés, à l’est d’Alger, en passant par plusieurs stations dont la localité de Bab Ezzouar.

 Et à l’ouest, le tri-bus ira jusqu’à la commune de Aïn Bénian. Ces deux premières lignes (92 et 98) sont opérationnelles depuis hier, mobilisant 4 tri-bus. Huit autres sont en instance d’arrivage pour étoffer le parc.

 Selon le ministre, ce nouveau mode de transport introduit pour la première fois en Algérie allégera la tension qui règne sur un axe de transport jugé dense, en un temps de parcours correct, entre 1 heure et 1 heure trente. Les responsables de l’ETUSA ont semblé accorder une grande importance au temps et à la fréquence des desserts entre les stations. La détermination de la ligne du tri-bus a pris en compte le tracé des stations du futur tramway.

 Au niveau du chantier du Caroubier, deuxième étape de la visite de l’inspection ministérielle, Maghlaoui a fait part de ce qu’il attend de chantier de l’électrification de la voie ferrée de banlieue et de celle du tramway. Les travaux de ce dernier débuteront incessamment, après la désignation du groupement le moins disant et le plus offrant. Il reste que l’objectif de sa réception en 2008 demeure primordial. Le ministre s’est enquis à cette occasion de l’état d’avancement des travaux de déblaiement et de démolition des obstacles. Il a été expliqué au ministre que le rythme des travaux avance selon une cadence correcte, conforme aux prévisions.

 A la gare maritime, autre escale de la délégation, Maghlaoui s’est entretenu avec les responsables de l’Entreprise nationale de transports maritimes de voyageurs sur les dispositions prises pour la prise en charge du grand rush de voyageurs au cours de la saison estivale. 400.000 voyageurs afflueront à Alger seulement, selon les prévisions.

 Interrogé sur l’ouverture de la nouvelle aérogare de l’aéroport d’Alger, le ministre ne s’est pas montré précis, se limitant à dire que l’infrastructure, pour laquelle il a été l’objet de remontrances du président Bouteflika en raison du retard accumulé, sera réceptionnée cet été.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)