Annaba - A la une


Le procès de Jean-Michel Baroche et son réseau prévu en octobre Affaire de pédopornographie à Annaba


La prochaine session criminelle, prévu pour le mois d'octobre, verra la tenue du très attendu procès de Jean-Michel Baroche et de ses acolytes. Cette affaire de pédopornographie, qui a éclaté le mois d'avril dernier, a défrayé la chronique à Annaba.
Le cerveau de ce réseau, un Français âgé de 67 ans, et ses complices auront à répondre pour pas moins de 9 chefs d'inculpation, à savoir production de films pornographiques, détournement de mineurs, incitation à la débauche, viol, avortements, corruption, infraction à la législation de change,détention et consommation de drogue. Baroche s'est installé à Annaba sous la couverture de patron d'une agence de mannequins, Glamour Arabian Talent, fondé, semble-t-il en 2010 à Tunis.
Il recrutait parmi les jeunes filles de la ville, souvent mineures pour réaliser des films pornographiques dans une villa cossue de la cité Kouba. Ce scandale a en outre éclaboussé certaines personnalités de la ville, notamment un vice-président de l'APC, candidat aux élections législatives du 10 mai dernier,
un gynécologue réputé sur la place, ainsi qu'une employée de la wilaya. Lors de ce procès, une trentaine de personnes défileront devant la barre. Une filature de plus de 8 mois a été nécessaires aux services de sécurité pour mettre à nu ce scandale. Quant à la thèse d'espionnage, elle n'est nullement retenue dans cette scandaleuse affaire, selon certains observateurs.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X
Notre page facebook