Algérie


"Le parti a été pris en otage pendant longtemps"



Ça bouge au parti du FLN. La nouvelle direction a, dèsson élargissement lasemaine dernière à d'autresmembres, entrepris une série de réunions commece fut le cas avant-hier.Ça bouge au parti du FLN. La nouvelle direction a, dèsson élargissement lasemaine dernière à d'autresmembres, entrepris une série de réunions commece fut le cas avant-hier.
Al'évidence le parti, dansl'oeil du cyclone et fortementciblé et critiqué parles manifestations avec leslogan "FLN dégage", a surtout examiné la situationdans le pays à la faveur desderniers développementset les annonces duPrésident Bouteflika pour lereport de l'élection présidentiellemais il a aussi étéquestion de la situationorganique du parti. "Onveut restituer au peuple le FLN de 54 à travers un véritabletravail de fond au seindu parti" a indiqué le porteparolede la direction,Hocine Khaldoun. À laquestion de savoir commentréagit-il au mouvementde contestation populaireactuel, il confie : "personnene peut nous devancerpour être aux côtés dela population. Mais malheureusement, les gens qui ont dirigé le FLN nous ont conduit au point où les citoyens nous regardent d'un mauvais oeil".
Selon lui, le congrès duparti annoncé pour la première semaine du mois demai prochain "est la dernière chance pour reconstruire le FLN avec les vrais militants". Déplorant le fait que "notre parti ait était prisen otage pendant longtemps", M. Khaldoundénonce : "C'est une vraie mafia que j'ai dénoncée", insiste-t-il, sans pour autant citer de noms. Appelant les vrais militants à prendre part à la préparation du congrès, HocineKhaldoun insiste sur l'impératif de reconstruire le parti sur de nouvelles bases. Justement et à propos de la préparation du rendez-vous de mai prochain, la direction a constitué des groupes de travail : le premier chargé des questions politiques, le deuxième prend en charge l'information, le troisième s'occupe des questions organiques et le quatrième sera chargéde la veille et du suivi de l'actualité nationale.
Al'évidence le parti, dansl'oeil du cyclone et fortementciblé et critiqué parles manifestations avec leslogan "FLN dégage", a surtout examiné la situationdans le pays à la faveur desderniers développementset les annonces duPrésident Bouteflika pour lereport de l'élection présidentiellemais il a aussi étéquestion de la situationorganique du parti. "Onveut restituer au peuple le FLN de 54 à travers un véritabletravail de fond au seindu parti" a indiqué le porteparolede la direction,Hocine Khaldoun. À laquestion de savoir commentréagit-il au mouvementde contestation populaireactuel, il confie : "personnene peut nous devancerpour être aux côtés dela population. Mais malheureusement, les gens qui ont dirigé le FLN nous ont conduit au point où les citoyens nous regardent d'un mauvais oeil".
Selon lui, le congrès duparti annoncé pour la première semaine du mois demai prochain "est la dernière chance pour reconstruire le FLN avec les vrais militants". Déplorant le fait que "notre parti ait était prisen otage pendant longtemps", M. Khaldoundénonce : "C'est une vraie mafia que j'ai dénoncée", insiste-t-il, sans pour autant citer de noms. Appelant les vrais militants à prendre part à la préparation du congrès, HocineKhaldoun insiste sur l'impératif de reconstruire le parti sur de nouvelles bases. Justement et à propos de la préparation du rendez-vous de mai prochain, la direction a constitué des groupes de travail : le premier chargé des questions politiques, le deuxième prend en charge l'information, le troisième s'occupe des questions organiques et le quatrième sera chargéde la veille et du suivi de l'actualité nationale.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)