Le Goût d'Alger, par Mohammed Aissaoui



Le Goût d'Alger, par Mohammed Aissaoui
« Féerie inespérée et qui ravit l'esprit ! Alger a passé mes attentes. Qu'elle est jolie, la ville de neige sous l'éblouissante lumière ! » Maupassant décrit Alger avec fougue. Lumière, couleurs, parfums, paysages : Alger a en effet tout pour plaire. Les plus grands écrivains (Montherlant, Dumas, Camus) lui ont dédié des pages inspirées et elle a servi de muse aux peintres les plus illustres (Delacroix, Picasso). La beauté de la ville parle aux étrangers qui la découvrent avec des yeux émerveillés. Mais la ville a parfois un goût amer, une face sombre. Les artistes algériens (Rachid Boudjedra, Boualem Sansal, Yasmina Khadra, Maïssa Bey) décrivent une ville malade de son histoire et de la folie meurtrière des hommes. 
Balade dans une ville qui fut tour à tour carthaginoise, romaine, ottomane, espagnole, française, musulmane et arabe et qui, aujourd'hui, continue de fasciner.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)