Algérie - Revue de Presse


Le FFS invité au congrès du PSOE



L?Espagne, le Maghreb et l?intégration Dans une déclaration faite à l?occasion de la tenue, le 4 juillet dernier à Madrid, du 36e congrès du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) auquel son parti était invité, le président du FFS, Hocine Aït Ahmed, a estimé que « (...) l?immense crédit international dont jouit l?Espagne la met en position d?aider les pays du Maghreb à réussir leur intégration régionale ». Rappelant les bienfaits rendus possibles grâce au passage, en Espagne, de la dictature franquiste à la démocratie, M. Aït Ahmed s?est dit convaincu que « seul un Maghreb libre et démocratique peut être un partenaire sérieux et devenir un gage de paix, de stabilité et de développement durable des pays de la Méditerranée et du monde arabo-musulman ». Le président du FFS, qui s?est montré admiratif devant le combat des socialistes espagnols qui ont rejeté sans ambiguïtés l?aventure guerrière illégitime engagée contre l?Irak, se sont révoltés contre les mensonges d?Etat et ont refusé de céder au terrorisme, a indiqué que « le succès de la transition démocratique en Espagne a été l?une des grandes sources d?inspiration pour tous les pays qui ont réussi leurs processus de démocratisation ». Et d?ajouter que « ce fut le cas de l?Algérie durant les quelques mois d?une ouverture politique prometteuse mais, hélas, vite interrompue ». A propos des assises du PSOE, durant lesquelles « la primauté de l?éthique et du politique y a été proclamée sans ambages », M. Aït Ahmed s?est montré persuadé qu?« elles constituent un événement national mais aussi international pour l?avenir du socialisme démocratique et son enracinement dans le monde ». Au titre de ses activités nationales, il est à rappeler que le FFS tient aujourd?hui son premier conseil national, après le renouvellement des membres de son secrétariat national. A cette occasion, il est attendu que le nouveau premier secrétaire du parti, Mustapha Bouhadef, présente son programme et choisisse l?équipe qui aura à travailler avec lui. Des sources proches du FFS tablent sur la nomination à certains postes d?anciens membres du staff de Ahmed Djeddaï. Les noms de Hakim Bouaggache, Chaffaâ Bouiche et de Ikhlef Bouiche sont les plus fréquemment cités pour intégrer l?équipe de M. Bouhadef. Dans l?entourage du parti, on se plaît d?ailleurs à rappeler que ces personnalités sont des valeurs sures du FFS.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)