Ain Témouchent - Routes


Le dédoublement de la RN2 Aïn Témouchent livré en décembre



Avec l’ouverture de la circulation sur les tronçons récemment achevés entre Hassi El Ghella et El Amria puis entre cette agglomération et la limite avec la wilaya d’Oran, c’est 29 km sur les 32 que compte la RN2 sur le territoire de Témouchent qui auront été dédoublés.

C’est incontestablement une des plus belles réalisations à mettre sur le compte des autorités locales comme sur celui du fameux PRSE. Si tout va bien, c’est-à-dire sans perturbations pour causes d’intempestives intempéries, l’évitement d’El Amria sera livré d’ici fin décembre, assure le directeur des Travaux Publics par intérim. Les travaux en noir sur cet évitement, le bitumage en l’occurrence, n’attendent que la pose des poutres sur les deux ponts, sur cet axe. Les poutres en question étant actuellement en phase de préfabrication. A terme, le projet réalisé en trois tranches aura coûté 163 millions de DA, ce faisant, le kilomètre de route aura coûté moins cher qu’à Tlemcen et Oran. En effet, d’une part Témouchent a su faire prévaloir dans la structure des prix unitaires, le fait de disposer localement des matières premières, en l’occurrence le gravier et le tuf et d’en avoir facilité aux entreprises l’exploitation des gîtes et des carrières. D’autre part, elle a su répartir les travaux en plusieurs lots en engageant l’émulation entre les entreprises dans la performance de façon que les meilleurs décrochent les autres marchés sur la RN2. A cet égard, il est regrettable que les travaux sur la partie oranaise de la RN2, un tronçon avec peu de contraintes, n’aient pas tiré profit du savoir entrepreneurial accumulé en la matière par Témouchent, la petite voisine, dans le management des travaux. Ceci étant, les automobilistes seront heureux d’apprendre que les deux accidentogènes ronds-points, ceux qui donnent sur les routes de Terga et de Sassel, vont être remplacés par des échangeurs avec bretelles d’accès, les études étant déjà finalisées, le projet est inscrit en réalisation pour 2007. Par ailleurs, sur la RN 35, en prolongement de la RN2 en direction de Tlemcen, les cinq ouvrages d’art prévus sur la première tranche de 15 km en dédoublement, ont été lancés en étude et réalisation. Ce tronçon qui va jusqu’à Aïn Tolba sera livré, selon toutes probabilités, en octobre 2007. En outre, six mois plus tard, le second tronçon qui va jusqu’à la limite avec la wilaya de Tlemcen sera réceptionné en avril 2008. Il est à noter qu’il existe moins de contraintes sur ce dernier tronçon que sur le premier puisqu’un seul ouvrage d’art sera nécessaire. Enfin, tout comme sur la RN2, les agglomérations de Aïn Tolba et de Emir Abdelkader, seront contournées par des voies d’évitement.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)