Alger - Revue de Presse


Le credo de la violence

On n?a pas besoin d?une science universelle pour admettre une observation lancinante. Le Ramadhan est altéré, voire sérieusement perverti par des actes de violence et des comportements criminels perpétrés par une faune d?individus. Chaque jour égrène son lot de larcins, d?agressions à l?arme blanche, de vols et autres méfaits délictueux. Il y a même des « pics » que l?on remarque et qui renseignent sur la nocivité du poison. La période de jeûne libère étrangement des penchants pervers. C?est la boîte de Pandore. Une sacoche, un porte-monnaie deviennent un appât qui attire les convoitises. Les maraudeurs sont à l?affût. Ils choisissent leur proie et s?abattent sur elle comme un vautour. Choc et stupeur. La victime est rudoyée, molestée, frappée brutalement. Profitant de moments d?inattention, les malfrats perpètrent leur délit avant de s?enfuir à bride abattue. Les honnêtes gens ne soupçonnent jamais le diable jusqu?à ce qu?il les prenne à la gorge. Sournoisement et perfidement. Reste alors à comptabiliser les dégâts. La violence urbaine n?est pas le propre de la seule ville d?Alger. Elle rôde partout et son champ s?élargit. L?humble citoyen regarde et observe. Des coups de boutoir sont portés contre la sécurité et la quiétude des personnes. Les citoyens supposés inaptes à se défendre, esseulés ou isolés sont particulièrement ciblés. On attente à leur intégrité physique et morale. Inutile de plaider un surcroît de vigilance, de lutte contre la criminalité. Ce n?est pas le lieu de proposer la démarche à suivre aux services concernés. Il s?agit simplement d?alerter l?ensemble de la collectivité sur un phénomène qui risque de s?aggraver à défaut d?une riposte efficace. D?autant que le citoyen a un rôle à jouer puisque sa tranquillité est désormais menacée.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)