Algérie - Ambassades et consulats


Le consulat de France à Oran opérationnel en septembre



Le consul général de France à Annaba, M. Gérald Martin, a présenté hier, la nouvelle méthode d’obtention du visa qui sera mise en application très prochainement. Il s’agit en fait des dépôts de dossiers de demande par les personnes concernées elles-mêmes au niveau du consulat, la procédure actuelle étant longue et peu efficace.

En effet, les demandes de visas par courrier ont, semble-t-il, laissé un goût d’inachevé au vu des objectifs visés par le consulat. «Ce sont les concernés eux-mêmes qui seront appelés à déposer leurs dossiers de demandes de visas. Ces dossiers seront vérifiés sur places afin d’éviter les rejets inutiles», nous a confié M. Martin qui souligne l’importance des cas de rejet pour la plupart pour manque d’information ou de documents nécessaires. Ainsi, l’envoi de la demande par voie postale a démontré ses carences. «Nous allons procéder désormais à une méthode de rendez-vous préalables», a encore ajouté le consul général qui a annoncé, par ailleurs, l’ouverture officielle prochaine du consulat d’Oran qui sera opérationnel à partir de septembre prochain. L’apport du consulat d’Oran allégera la charge sur celui d’Alger et la représentation diplomatique dans la capitale de l’Ouest bénéficiera des expériences de la capitale et d’Annaba, à partir de laquelle les visas biométriques ont été expérimentés.

Le consulat général de France d’Annaba qui a une compétence sur les 14 wilayas de l’Est, s’est lancé dans une action tendant à alléger les charges des demandeurs de visas. Pour M. le Consul, l’un des objectifs les plus visés demeure, pour lui, les actions de partenariat socioéconomiques entre les deux pays. Le jumelage entre les villes d’Annaba et Saint-Etienne et les multiples contacts avec les élus et responsables des deux villes, pourraient être ponctués par des actions concrètes de partenariat et d’investissement.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)