Algérie - Développement de sites web


Lancement du réseau intranet santé Algérie, 899 sites du secteur de la santé connectés



Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a annoncé, hier, la mise en place du réseau intranet Santé Algérie qui permettra, selon le coordinateur du projet, le docteur Benkaci, conseiller chargé des technologies de l’information et de la communication (TIC) au ministère, la modernisation de la circulation de l’information et l’utilisation en temps réel des données de l’information.

Le programme en question, réalisé en collaboration avec le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, prévoit, a précisé le docteur Benkaci, l’installation des réseaux locaux et la connexion des 899 sites du secteur de la santé par l’installation d’un réseau en fibre optique qui permet l’accès instantané pour toute forme de communication (transfert de données, messagerie télétravail...). Il est aussi question de la mise en place des systèmes d’information sanitaire et permettre la décentralisation, la mise en place des réseaux locaux d’établissements, la formation des personnels et les mécanismes d’évaluation. Un réseau informatique permettra de connecter l’ensemble des services constituant l’établissement via un serveur central. Des sous-systèmes d’information par domaine intégrés au système national d’information sanitaire, permettant ainsi la prise en compte des spécificités informationnelles par métier, seront installés. Ce programme a concerné, dans la première phase, 93 principaux sites, le ministère de la Santé, dont les institutions (10) et les établissements sous tutelle (centres hospitalo-universitaires, unité de CHU (14), direction de santé et de population de wilaya (48). Les établissements hospitaliers spécialisés (EHS), les hôpitaux de secteur chef-lieu de wilaya, les annexes des hôpitaux, écoles de formation paramédicale au nombre de 132 sont programmés dans la deuxième phase, qui s’étale jusqu’à la fin de 2006. La dernière phase, qui concernera 674 sites, à savoir les hôpitaux de secteur, annexes des hôpitaux de secteur et les polycliniques, est prévue pour l’année 2007. A ce jour, le docteur Benkaci a affirmé que la première phase a été réalisée à 100% avec l’installation de 20 000 prises informatiques et 5000 ordinateurs et la formation de 511 ingénieurs. « 18% du budget réservé à ce programme, évalué à 3 milliards de dinars, ont été consacrés à la formation. Le coût de cette première phase est de 220 000 000 DA », a-t-il précisé. Les deux autres phases sont en cours de finalisation pour assurer une couverture du territoire national, ce qui est près de 35 000 km. Il est attendu, poursuit le docteur Benkaci, d’améliorer la qualité de la prise en charge des malades à travers le dossier médical.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)