Alger - Revue de Presse


La Société Générale veut développer le crédit immobilier

Société Générale Algérie (SGA) veut développer le crédit immobilier. Lafiliale algérienne du groupe bancaire français vient en effet d'annoncer lasignature d'une convention de partenariat avec la Société de garantie du créditimmobilier (SGCI), organisme public qui garantit la solvabilité du titulaire ducrédit immobilier. « Nous voulons développer fortement le crédit immobilier etparticiper activement au développement du logement en Algérie », explique auQuotidien d'Oran, Alain Boutoille, directeur de la clientèle privée de « laGénérale ». La filiale algérienne de la banque française explique que cetteconvention est la première du genre entre une banque privée et la SGCI. « Cetteconvention permettra à la SGCI de garantir les prêts accordés par la SGA à saclientèle de particuliers pour l'acquisition de logements neufs, achevés ou surplan, ainsi que pour les travaux d'extension ou de rénovation », explique labanque dans un communiqué.  La signature de la conventionavec la SGCI intervient huit mois après le lancement du crédit immobilier parla Société Générale. Elle permet à la SGA d'avoir une sécurité supplémentaireavec celle de l'hypothèque sur le logement. « On fait du crédit immobilierdepuis sept ou huit mois et ça marche », affirme Alain Boutoille. La SociétéGénérale propose des crédits immobiliers avec des taux d'intérêt variablesentre 6,5% et 7,5%, des périodes de remboursement de 7 à 20 ans. Le produit estdisponible à travers toutes les agences de « la Générale » en Algérie. « Il n'ya aucun plafond pour les montants. Tout dépend des capacités de remboursementdu demandeur, mais avec un rationnement d'endettement de 30% », ajoute le mêmedirecteur. Société Générale vise la classe moyenne et les salariés aux revenussupérieurs à 35.000 dinars par mois.  La Générale présente l'avantaged'un traitement rapide des dossiers. Son arrivée sur le marché du créditimmobilier devra stimuler la concurrence et faire baisser les taux d'intérêt.Candidate au rachat du CPA, la Société Générale renforce ainsi sa présence enAlgérie en s'installant confortablement sur le lucratif marché de l'immobilier,après avoir développé avec succès le crédit véhicule et le crédit à laconsommation.  Après plusieurs années dedisette, le marché algérien du logement s'est nettement relancé sous l'effetdes plans de relances économiques successives de 2001 et de 2005. Plus de600.000 logements sont actuellement en cours ou en phase de lancement à traversle pays. Lors de sa réélection pour un second mandat présidentiel, le présidentBouteflika a décidé de construire un million de logements avant 2009, pourrésorber la crise du logement qui frappe le pays. Dans les grandes villes commeAlger, Oran, Annaba, les prix du logement ont littéralement flambé, à cause dela forte demande et la faiblesse de l'offre.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)