Algérie - Revue de Presse


La « mode » du portable

Qu?il soit noir ou blanc, à définition high-tech ou plus conforme aux normes classiques, le portable est devenu la cible préférée des malfaiteurs de tout poils. D?après les informations recueillies auprès de la cellule de communication de la sûreté de wilaya, il ne se passe pas un jour sans que des citoyens se plaignent du vol de leur portable. Sans distinction de sexe, les victimes sont délestées de leur portable, généralement à l?arraché, sous la contrainte d?une bombe lacrymogène ou d?une arme blanche et le plus souvent au c?ur de la foule. De cause à effet, le marché parallèle de la vente de portables a pris une ampleur considérable compte tenu de la forte demande exercée sur ce business florissant qui se développe au grand jour et au c?ur même du Vieux-Rocher, en l?occurrence le quartier de Rahbet Ladjemel où les portables volés sont écoulés en toute impunité. La plupart des vols de portables ne seraient pas déclarés par les victimes, nous signale le service compétent de la sûreté de wilaya qui a porté, par ailleurs, à notre connaissance quelques-uns des délits commis la semaine écoulée et dont les auteurs ont été pris en flagrant délit et placés sous mandat de dépôt. A l?entrée du vieux quartier de Souika, une patrouille du 15e arrondissement de la sûreté urbaine a appréhendé un individu qui s?apprêtait à voler le portable d?un passant sous la contrainte d?un couteau à cran d?arrêt. L?agresseur était apparemment sous l?effet de psychotropes. De leur côté, les éléments de la sûreté urbaine du 17e arrondissement (SMK) ont appréhendé R.H., 19 ans, un multirécidiviste qui écumait le marché de Daksi, généralement sous la menace d?une arme blanche. Reconnu par 12 de ses victimes, il a été présenté au magistrat instructeur du tribunal de Ziadia et écroué. G.H.N., âgé de 23 ans, a été appréhendé par des agents du 12e arrondissement, au c?ur de la cité Ziadia, suite à un vol de portable aggravé par une agression à l?arme blanche. F.H., 16 ans et F.A., 17 ans, ont été arrêtés à la cité Kouhil Lakhdar quelques minutes après que ces derniers eurent agressé une femme avant de lui arracher par la force sept bracelets en or et un portable. Le cas le plus atypique est, sans conteste, celui de cet étudiant B.C.B.G. arrêté pour le vol d?un portable par une patrouille du 4e arrondissement de la sûreté urbaine. Agé de 20 ans, le dénommé B.R. s?est présenté en qualité de client dans un magasin spécialisé dans la vente de portables. Après avoir porté son choix sur un produit haut de gamme, ce dernier a pris ses jambes à son cou au grand dam du vendeur mis en totale confiance par le look branché de ce voleur d?occasion. Arrêté quelques instants plus tard toujours en possession du fruit de son larcin, il a été placé sous mandat de dépôt.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)