Constantine - Séminaires Médicaux


La médecine légale à l’ordre du jour



Le 17ème congrès international méditerranéen de médecine légale qui se déroulera du 16 au 19 du mois en cours, à l’universités des sciences islamiques Emir Abdelkader, verra la participation d’éminents professeurs en médecine légale de plusieurs pays de la Méditerranée, d’Europe et d’Amérique, a indiqué hier, lors d’un point de presse, le professeur Abdelaziz Benharkat, médecin en chef du service de médecine légale de Constantine. Cette manifestation scientifique, indique le docteur, a été prévue en l’Algérie conformément à la décision prise après le 16ème congrès tenu en novembre 2004 en Espagne et ce, malgré d’autres propositions qui souhaitaient que celui-ci se tienne à Nice, en France. Il s’agit, dans ce congrès, dira le Dr Benharkat, de faire le point sur la science médico-légale en Algérie ainsi que de savoir comment l’adapter aux enjeux mondiaux. Le conférencier parlera à ce propos de l’instauration d’une justice qui doit être basée sur des preuves scientifiques, en faisant appel à différentes filières de la médecine légale, entre autres la toxicologie médico-légale, les empreintes du crime, le droit et l’éthique médicale, la psychiatrie médico-légale, etc. Par ailleurs, le docteur Benharkat soulignera que l’Algérie compte aujourd’hui 100 médecins légistes répartis à travers le pays dont 30 ont été formés à Constantine. Ces médecins auront l’occasion lors de ce congrès de s’enquérir sur les recherches médico-légales initiées dans des pays étrangers en matière de criminologie notamment. A ce propos, on verra la participation de l’Institut national de la criminologie et de criminalistique de la Gendarmerie nationale, l’Ecole supérieure de la magistrature et l’Association des sciences médico-judiciaires et de bioéthique.

Ce sera aussi l’occasion pour les médecins légistes du pays d’écouter l’un des plus grands généticiens du monde, originaire du Canada, qui donnera une conférence à la faculté de médecine dimanche prochain, ayant pour thème « les problèmes d’ADN ». On apprend enfin que les participants qui assisteront à ce congrès auront également la possibilité de visiter des sites historiques du pays grâce à des séjours à Constantine, Timgad, Souk Ahras, etc.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)