Tamanrasset - Touaregs


LA CONSTRUCTION DU MYTHE TOUAREG, Quelques remarques et hypothèses.



LA CONSTRUCTION DU MYTHE TOUAREG, Quelques remarques et hypothèses.
En 1995, l’association ACHAC (Association Connaissance de l’Histoire de l’Afrique Contemporaine) publiait un livre abondamment illustré et intitulé L’Autre et Nous[1]. Quarante articles dus à des spécialistes relevant de diverses disciplines y analysent les stéréotypes qui se sont appliqués – et s’appliquent encore souvent – aux populations qui furent les « autres coloniaux » de la France. Malgré de notables différences contextuelles, un point commun unit ces contributions : les stéréotypes envisagés sont très largement dévalorisants voire stigmatisants. Un court article consacré à la représentation des Touaregs dans le cinéma colonial échappe cependant à cette thématique comme son titre lui-même l’indique : « Les Touaregs ou l’exception targuie ». Non sans une certaine gêne, l’auteur doit reconnaître que dans le cinéma colonial les Touaregs bénéficient d’un « traitement privilégié » et qu’ils y sont considérés comme des « sujets ethnographiques suffisamment intéressants pour que leur présence soit signalée comme argument publicitaire » (Foucher 1995 : 175).





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 18
Posté par : douadi
Profession : Ing
Date : 16/11/2006
Message : Et voilà encore, l´Algérie pay riche (surtout en pétrole et gaz) et la population vie dans la misère, meme dans la capitale, peu de gens profite de la richesse de ce pay.