Algérie - Chiffres


La chine devient le 3e fournisseur de l’algérie



 Les importations en provenance  de Chine ne cessent de croître d’année en année. En 2005, le montant des importations en provenance de Chine estimé à près de 1,3 milliard de dollars est de 42% supérieur à celui de 2004 (915 million des dollars et confirme ainsi l’accentuation régulière des importations observée depuis 2000. Pour les six premiers mois de l’année 2006, le montant est estimé à 720 millions de dollars. la tendance à la diversification des importations globales de l’Algérie se traduit par une percée de la Chine qui voit ainsi sa part passer de 5% en 2004 à 6,5% en 2005 et se hisser ainsi de la 5e à la 4e place des principaux fournisseurs.
Selon le Cnis, la Chine s’est hissée au 3e rang des pays fournisseurs de l’Algérie avec une part de marché actuelle de 7%, juste derrière l’Italie (deuxième fournisseur), de la France qui reste le premier fournisseur mais dont les parts de marché baissent d’année en année.
Dans un dossier sur l’évolution des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Chine, le forum des chefs d’entreprise notait déjà en février passé le développement plus intense des importations de l’Algérie comparativement à ses exportations vers la Chine, quintuplant, ainsi, le déficit commercial de l’Algérie qui passe de 209 millions de dollars en 2000 à 1 054 millions de dollars en 2005. Si en 2005, le volume des importations globales de l’Algérie, qui a atteint la barre de 20 milliards de dollars, représente près de 1,9 fois le volume des importations de 1995, les importations en provenance d’Asie et de Chine ont été multipliées respectivement par 2,5 et par 5. Le volume des importations en provenance de l’Asie est passé de 941 millions de dollars en 1995 à 2,416 milliards de dollars en 2005, dans la même période le volume des importations en provenance de la Chine est passé de 252 millions de dollars à 1,298 milliard de dollars en 2005. La part de ce pays dans les importations en provenance de l’Asie n’a cessé de croître pour représenter plus de la moitié (54%) du volume des marchandises importées d’Asie en 2005 contre 27% en 1995. Ce sont essentiellement les produits manufacturés qui constituent la plus grande part de ces importations.
Les appareils et équipements électroniques grand public ainsi que les équipements de télécom/TIC augmentent d’année en année. En 2005, les véhicules de transport ainsi que les collections destinées au montage industriel avec un montant des importations de 56 millions de dollars en 2004, ce qui représente 14% des importations des produits de ce groupe et 6% des importations globales de cette même année. Par rapport à 2004, les importations de ces produits ont doublé en 2005. En effet, on enregistre pour 2005 un montant de 126 millions de dollars, ce qui représente près du quart (23%) des importations des produits de ce groupe et près du dixième (9,7%) du montant total des produits importés de Chine cette même année.
Les machines de traitement électronique de l’information (computers) et leurs parties sont en deuxième position juste après les véhicules, avec un montant des importations de 66 millions de dollars en 2004, soit 16,7% des importations des produits de ce groupe et 7,2% des importations globales 2004.
À l’instar des véhicules, les importations de ces produits sont en hausse en 2005 : on enregistre en 2005 un montant des importations de 79,3 millions de dollars, ce qui représente 14,5% du total des importations des produits de ce groupe et 6,1% des importations globales en 2005. Mais au-delà des échanges commerciaux, la chine est de plus en plus présente sur le terrain des investissements, notamment dans les télécommunications et le BTP.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)