L’OSN à la rencontre de son public



L’Orchestre symphonique national (OSN) cherche à valoriser la musique en lui conférant une dimension universelle.

L’OSN s’est assigné dorénavant comme principale et ambitieuse mission de sillonner le territoire national, notamment les régions les plus reculées en vue de répandre et de promouvoir la musique classique universelle, un genre musical très prisé puisqu’il est en chaque individu sans distinction d’origine, de race ou de religion.
«Cette initiative, selon Abdelkader Bouazzara, directeur de l’OSN, s’inscrit dans le cadre de la décentralisation des activités de l’orchestre ; c’est dans le seul et unique but de diffuser et de promouvoir la musique sous toutes ses formes.»
Cette initiative, notons-le, est soutenue par le ministère de la culture.
Longtemps, l’Orchestre symphonique national a concentré ses activités au niveau local, quelquefois dans les grandes villes comme Oran ou Constantine. Mais depuis peu, il est à constater que le public, de plus en plus ouvert à ce qui se fait en matière d’exercice musical, affiche un intérêt parfois inconditionnel pour la musique classique universelle. D’où l’initiative de l’OSN.
Par ailleurs, l’Orchestre symphonique national ne se limite pas seulement à faire écouter une musique de Mozart ou de Beethoven, il se refuse à être une formation musicale purement élitiste. Bien au contraire, il s’emploie – et c’est un objectif qu’il s’est fixé et compte atteindre par une volonté d’artiste – à faire partager au public des moments de pur bonheur et de jubilation, à lui faire découvrir et aimer la musique dans toutes ses formes qui lui permet d’approcher la vie autrement, avec beaucoup de sagesse et de modestie.
Ainsi, outre la musique classique universelle, l’OSN œuvre à faire écouter aux différentes assistances notre terroir musical arrangé et orchestré symphoniquement, à savoir, à titre d’exemple, Jaoula Fi Bladi (promenade à travers mon pays), un ensemble de tableaux qui retracent et font découvrir les différentes régions du pays. D’autres compositions musicales qui font référence à notre histoire et notre culture musicale sont incluses dans son répertoire, à l’exemple de la nouba Zidan. Cela valorisera ainsi l’expression musicale – si riche et variée soit-elle – de chez nous et lui confère d’emblée une dimension universelle.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)