Tlemcen - Nedroma


L’histoire de Nédroma revisitée à l’université



Le 5e colloque international sur l’histoire de la ville de Nédroma et de sa région s’ouvrira, aujourd’hui, à l’IGMO d’Oran. Organisée par l’association «El-Mouahidia», cette édition, qui s’étalera sur trois jours, est placée sous le thème «Le patrimoine culturel et scientifique de Nédroma et de sa région» vient mettre en exergue les différentes richesses matérielles que recèle la ville de Nédroma.


 L’histoire de cette ville et la contribution de ses hommes ont été d’un apport considérable et incontestable pour le pays en matière de civilisation. Une trentaine d’universitaires algériens venus de différentes régions du pays et des invités étrangers animeront cette rencontre scientifique qui vise principalement à dresser les listes de ce qui doit être sauvegardé, de faire des typologies utiles, de procéder aux définitions des concepts les plus opérationnels afin de sauvegarder le patrimoine de l’humanité. Au cours de leurs interventions, les conférenciers vont tenter d’expliciter les voies qui mènent à la concrétisation de ce projet, à commencer par la ville de Nédroma.


 Sous le thème l’alliance entre Djillali Ez-Zerhouni et Cheikh Bouâmama contre la pénétration coloniale au Maroc et ses répercussions sur Nédroma et sa région, M. Sadek Benkadda tentera d’éclaircir l’adhésion de la population de Nédroma au mouvement «mahdiste». En effet, les Algériens qui avaient perdu toute espérance dans les souverains marocains, paraissaient s’intéresser au mouvement du dissident marocain Djillali Ez-Zerhouni. «La médina comme modèle et transmission d’un patrimoine» est le thème qui sera développé par le Docteur Gilbert Grandguillaume.


 Le conférencier contournera, dans ce cadre, tous les aspects liés aux caractéristiques architecturales et culturelles en expliquant le rôle de la Médina dans l’Algérie d’aujourd’hui. La mémoire de Nédroma ou le musée imaginaire d’Abdelmoumène Ben Ali est un autre thème qui sera développé par le docteur Reda Brixi.


 Dans cette optique, l’orateur va tenter de définir les richesses patrimoniales et la nécessité de créer un musée digne de cette ville où l’occupation territoriale des Almohades s’étendait de Marrakech jusqu’aux confins de Syrte en passant par l’Andalousie. Tout en exprimant son large souhait pour qu’un musée soit réalisé dans cette ville ou bien dans d’autres à savoir: Tlemcen, Mazouna ou Adrar. En effet, la concrétisation de tels projets apportera une nouvelle dynamique dans le développement de ces zones vers de nouveaux horizons. «Ridjal El-Bled et leur impact», «La dimension anthropologique de la région des Trara», «Techniques de restauration à Nédroma», «Ettarbia entre espace social et patrimoine culturel», «Les émeutes de Nédroma du 15 octobre 1953», «La littérature algérienne d’expression française est-elle un patrimoine?» et bien d’autres sujets encore seront aussi débattus au cours de cette rencontre. L’occasion sera ainsi offerte pour présenter les différentes personnalités historiques et scientifiques de cette région de l’extrême-ouest du pays, à l’exemple de Mohamed Benrahal, Cheikh Mohamed Benslimane, Mohamed Abdelhak Tilimssani, Abou Abdallah Ibnou Slimane El-Kouma Nedroumi, Benali Djebbari Nedroumi, Djilali Ezzarhouni et bien d’autres. Parallèlement à cela, de riches expositions de manuscrits anciens, de photos, de documents historiques, d’objets anciens, de produits d’artisanat, de broderie et autres, seront organisées. Une soirée musicale et un défilé de mode figurent également au «menu» élaboré par l’association.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)