Algérie - Revue de Presse


L?émir du GSPC Belmokhtar refait surface à Ghardaïa



Le chef terroriste de la zone 9, englobant la région sud et le sud-ouest du pays, Belmokhtar Belmokhtar en l?occurrence, a été formellement reconnu par le chef de daïra de Aoulef (wilaya d?Adrar), qui est tombé dans un faux barrage sur la RN 49, reliant la ville de Ghardaïa à celle de Ouargla, au niveau du branchement menant à la daïra de Zelfana, a-t-on appris d?une source crédible. Cet émir du GSPC, âgé de 34 ans, natif de la région de Ghardaïa, un vétéran de l?Afghanistan, qui avait été donné pour mort, vient finalement de refaire surface au cours de cette semaine en s?attaquant à des automobilistes sur le tronçon routier reliant Ouargla à Ghardaïa. A la tête d?un groupuscule fortement armé, composé de sept terroristes, Belmokhtar Belmokhtar a intercepté quatre véhicules 4x4 tout-terrain de marque Toyota, dont un de type Station, et a obligé les conducteurs de pénétrer à environ 15 km à l?intérieur du désert, en empruntant un chemin hors piste. Les terroristes ont par la suite pris la fuite à bord des Toyota en abandonnant leurs victimes sur les lieux. Selon notre source, le faux barrage a été dressé sur cette route déserte de 14 h jusqu?aux environs de 17 h. Une opération de recherches, actuellement en cours, a été déclenchée par les forces de sécurité, sitôt l?alerte donnée.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)