Alger - Revue de Presse


L?élan du musée Dinet



Le travail d?un musée n?est pas rapidement visible. On peut comprendre donc que celui qui a été accompli au Musée de Bou Saâda reste encore méconnu. Depuis son ouverture en 2001, dans la maison-même du grand peintre Nasr Eddine Dinet, le musée s?est attelé à renforcer ses collections. En 2004, sur 28 ?uvres acquises, dont des tableaux d?Ali Khodja et de Aïcha Haddad, 13 proviennent de dons de Areski, Belbahar, Boucetta, Bourdine, Djemaï, Hïoun, Labaci, Massen, Nedjaï, Oulhaci, Sellal, Zerarti et Zoulid, qui méritent un hommage pour leur geste. En 2005, les acquisitions ont permis d?enrichir la collection d??uvres d?Issiakhem, Bouzid, Louaïl, Samson et Khadda tandis que Safia Zoulid et Phillipe Amrouche ont procédé à des dons. L?an dernier, le musée a connu un grand événement avec le rapatriement dans ses murs des 11 tableaux de Dinet qui avaient été placés en dépôt au Musée du Hamma à Alger pour raisons sécuritaires. Le musée Dinet avait dû procéder pour cela à des aménagements de ses salles au plan de la conservation et de la sécurité. Les entrées au musée, qui étaient de 1164 en 2001, sont passées à 5309 en 2006 avec une présence plus importante des groupes scolaires et des visiteurs étrangers. La progression est honorable au vu de la situation du musée, mais encore bien éloignée de ses ambitions. Parallèlement, le musée s?efforce de contribuer à la relance de la vie culturelle de Bou Saâda. Ainsi, en 2004, il a organisé plusieurs expositions : lithographies du costume algérien du XIXe siècle, escale à Bou Saâda d?une douzaine de peintres du Nord, gravures du tchèque Demel et enfin, cette exposition de 16 artistes locaux pour les encourager dans leurs efforts créatifs. Le groupe Présence d?Alger a exposé pour sa part en avril 2005, seule exposition de cette année, l?effort du musée s?étant centré sur les travaux du bâtiment et des journées d?étude. En 2006, a eu lieu l?exposition Retrouvailles consacrée au retour des toiles de Dinet ainsi qu?un hommage à Mohamed Louaïl qui s?était retiré de la scène artistique depuis plusieurs années et avait tenu, en dépit de sa santé, à se rendre à Bou Saâda. De même, sept artistes bousaâdis ont reçu une aide du musée pour exposer à Alger. Toutes les expositions ont pu bénéficier de supports documentaires et de promotion, et le musée a publié un ouvrage sur Dinet ainsi que le catalogue de ses acquisitions. Un film documentaire a été en outre produit par le musée pour contribuer à sa promotion. Le programme d?animation ces dernières années s?est étoffé. Pour 2007, un programme très riche a été engagé avec notamment cinq expositions et la publication d?ouvrages sur Ali Khodja et Louaïl. Le guide du musée est prévu pour cette année aussi. Il devrait coïncider ? grand espoir de sa conservatrice, Mme Merzaka Hioun ?, avec l?adoption du projet d?extension de cette institution qui souffre de nombreux problèmes d?espace, d?équipements et de formation de son personnel.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)