Adrar - Revue de Presse

L'éclairage de Cheikh Mammeri, ichnologue algérien



 Que représente cette découverte ' La découverte d'un bac complet de ptérosaure est simplement exceptionnelle ! A ma connaissance, on n'en connaît pas en Algérie. Rappelez-nous ce que sont les sauropodes'Les sauropodes sont des dinosaures appartenant à l'ordre des saurichiens (dinosaures dont la forme du bassin rappelle celle des lézards), sous ordre des sauropodomorphes. Cet ordre comprend également les ornitischiens (bassin d'oiseau). Ils se caractérisent par leur taille très importante (jusqu'à 30 m de long, voire plus, et 30 t) et ils sont herbivores. Parmi eux : le diplodocus ou le brachiosaure. Cette découverte permet-elle d'en déduire que de tels fossiles se trouvent aussi en Algérie ' Ces niveaux de 100 millions d'années sont nombreux en Algérie, aussi bien dans l'Atlas saharien que dans le Sahara. Les gisements de Aïn Sefra, Chellala, Brézina' de l'Atlas saharien et ceux du Sahara d'Adrar (les premiers signalés en Algérie l'ont été dans une foggara) et ceux dans le Tassili, à 300 km au nord d'Illizi, qui ont permis, fin 2007, de trouver des ossements de paralititan, se situent stratigraphiquement au même niveau que celui qui vient d'être découvert. Des dinosaures encore plus anciens sont connus aussi bien au Maroc qu'en Algérie, tel chebsaurus de Aïn Seffra.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)