Algérie - A la une


L'art pictural dans toute son innocence Asma Hamza et Kanani Eusebé exposent au centre culturel Mustapha-Kateb



L'art pictural dans toute son innocence Asma Hamza et Kanani Eusebé exposent au centre culturel Mustapha-Kateb
Le vernissage de l'exposition s'est déroulé dans une ambiance particulière en présence des artistes et de la presse. Kanani Eusebé, qui expose dans notre pays depuis quelque temps, est présent avec onze tableaux d'une exquise beauté. Son 'uvre est une balade dans l'univers pictural africain. En tant qu'artiste peintre autodidacte, il se focalise généralement sur l'art moderne et le cubisme pour peindre une nature en fête et verdoyante. C'est dire que les tableaux de ce plasticien talentueux sont faits d'éclats de couleurs qui rappellent la beauté des savanes africaines où la femme, faut-il le souligner, occupe une place de choix. L''uvre de ce jeune plasticien dégage une profonde innocence et des interrogations sur soi. Si l'artiste peintre accorde une importance capitale à la femme dans son 'uvre, c'est parce que celle-ci est source de vie et d'épanouissement. « Dans mes tableaux, j'utilise beaucoup de couleurs pour mieux refléter l'identité africaine dans toute sa richesse, ses contraste et sa diversité. Certaines de mes 'uvres sont une véritable peinture de la vie ordinaire des populations africaines, en particulier les éleveurs traditionnels qui vivent dans la région du Sahel. C'est pour cette raison d'ailleurs qu'on retrouve des animaux domestiques dans mes tableaux », soutient-il. Pour ce qui est de ses influences, le plasticien affirme être un grand admirateur des artistes peintres africains, particulièrement du Congolais Claudy Khan, qu'il qualifie d'ailleurs de monstre sacré et de créateur atypique. « Je suis inspiré par les artistes peintres africains en raison de leur manière d'exprimer notre art dans toute sa richesse et sa diversité et l'identité et les valeurs des sociétés africaines », dit-il, avant d'ajouter qu'en ce qui concerne les plasticiens algériens, il a une grande admiration aux plasticien qui peignent, notamment, des paysages désertiques avec autant de liberté de mouvement et d'imagination. Toujours est-il que le visiteur aura le loisir d'admirer les belles 'uvres de ce jeune artiste, celles notamment où sont peintes des femmes intitulées « A l'ombre du baobab » et « Femme au couchant », où est montrée dans toute sa splendeur la femme africaine et les couchers de soleil ensorcelants. Asma Hamza, elle, excelle dans la peinture sur toile. Son 'uvre picturale, innocente et profonde à la fois, est une tentative de répondre à des questions d'ordre philosophique et existentielle. Ses tableaux « Les traces de l'honneur », une peinture acrylique sur toile, et « La protection de l'esprit », peinture mixte sur toile, sont d'authentiques 'uvres picturales où la plasticienne donne libre cours à son imagination fertile et à sa créativité. Artiste peintre autodidacte, elle aussi, Asma Hamza utilise toute sorte de matière sur toile ou papier pour réaliser de très beaux tableaux.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)