Mostaganem - Revue de Presse


L?an V posera problème au primaire

La nature de l?examen sanctionnant, l?an prochain, la fin du nouveau cycle primaire de 5 années, instauré par la réforme du système éducatif, serait probablement connue avant les grandes vacances. Selon les informations recueillies, le projet portant nature de l?épreuve pourrait être affiné en juin prochain pour être soumis à la tutelle avant d?être consacré par arrêté ministériel. Cependant, l?école primaire connaîtra, durant l?année scolaire prochaine (2007-2008), une fin de cycle exceptionnelle conséquente au lancement, en 2003-2004, de la réforme du système éducatif. Cette situation, pour le moins problématique, relèvera de la coexistence, pour la première fois, de deux composantes d?élèves ayant suivi deux cursus différents mais appelés à subir, en même temps, un examen de même valeur : l?accès au cycle moyen. En effet, la réduction du cycle de l?enseignement primaire de 6 à 5 années fait que les élèves de la réforme en 5e année primaire (5e AP) et ceux de l?ancien système en 6e année fondamentale (6e AF) se retrouveront parallèlement en fin de cycle. Va-t-on opter pour deux épreuves distinctes ou pour un examen unifié et, dans ce dernier cas, quel sera le modèle des sujets à proposer ? Cette problématique est d?ores et déjà sujette à réflexion si l?on tient compte de la série de rencontres de formation et d?information lancées, ces derniers temps, par le ministère de l?Education nationale (MEN) et auxquelles sont conviés les inspecteurs de l?enseignement fondamental (IEF). Difficultés d?adaptation Onze séminaires, dont deux consacrés à l?enseignement du français, ont été programmés à travers le territoire national pour s?achever vers la mi-mars. « Aucune décision n?a encore été prise au niveau du ministère », a précisé le sous-directeur des programmes de l?enseignement fondamental, Djehlane Kacem, lors de la tenue d?un des premiers séminaires qui s?est tenu à Mostaganem, « Le séminaire de français pour le Centre-Ouest ». « On pense à une unification des sujets, mais cette série de séminaires a été lancée pour recueillir, auparavant, les propositions et les recommandations des pédagogues en vue d?élaborer un projet et le soumettre au ministre », ajoute-t-il. Un projet qui doit prendre en charge, en plus de la nature de l?examen, un autre volet non moins important : comment préparer les deux composantes d?élèves, et plus particulièrement ceux de la 6e AF, à un même profil d?entrée en 1re année moyenne (1re AM) ? Pour les élèves de la 5e AP, le problème ne se pose théoriquement pas, puisqu?ils auront suivi depuis leur scolarisation la nouvelle méthode d?approche préconisée par la réforme. Par contre, ceux de la 6e AF, qui relèvent de l?ancien système d?enseignement, risquent d?être confrontés à des difficultés d?adaptation à cette nouvelle méthode. Les réflexions des pédagogues, lors de ces séminaires, devraient aussi porter sur ce nouveau cas de figure qu?imposera l?année scolaire 2007-2008 qui sera, pour rappel, le parachèvement de la réforme du système éducatif à tous les niveaux.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)