Annaba - Revue de Presse


L?Algérie battue de justesse par le Nigeria (0-1)



un petit but assassin Arbitres : Ladoual Hissienne, Jonas Largue et Kette Adoum (Tchad). Avertis. : Benhamou, Brahami (Algérie) Aghahoa (Nigeria). But : Yobo (85?). Algérie : Benhamou, Brahami, Belhadj, Bouguera (Zeghdoud 81?), Antar Yahia, Mamouni (Belkaïd 67?), Ghazi, Achiou, Ziani, Boutabout, Arrache. Ent. : Robert Waseige. Nigeria : Enyama, Abbey, Udezf, Enakhahire, Yobo, Olafinjana, Lawal, Utaka (Odemwingie), Okocha, Ayhegbeni, Martins. Entr. : Chukwu. Hier, à Abuja, au coup de sifflet final de l?arbitre tchadien Ladoual Hissiene, le coach des Super Eagles Chukwu s?est essuyé le front. Le Nigeria venait de s?imposer difficilement (1-0) grâce à un heading du défenseur Yobo (85?) qui a mis à profit la sortie, quelques minutes auparavant, de la tour Bouguera. Avant cette fatidique 85?, les Verts n?ont pas été ridicules. Bien au contraire, avec un peu plus de chance et d?adresse face au but, Boutabout aurait ouvert le score. Tour à tour, Boutabout (3? et 12?) et Antar (1?) étaient à deux doigts de battre Enyama. Benhamou, lui aussi, n?est guère resté les bras croisés. Face à Okocha, Utaka et Martins, il a démontré qu?il avait de la graine. Les Nigérians ont donc beaucoup souffert devant les Algériens qui mordaient dans tous les ballons, à l?image de Madjid Bouguera qui a mis sous l?éteignoir Martins, Yakubu et Utaka, des joueurs qui jouent à la terreur en Italie, Angleterre et France. A la pause, le coach Chukwu a tenté de recadrer l?équipe, mais sans grand résultat. Boutabout, difficile à marquer, et Arrache, qui a retrouvé son souffle, ont donné des soucis aux Nigérians qui jouaient sur un faux rythme. Okocha, loin de sa forme optimale, usait de dribbles sans grand résultat. C?est le moment choisi par Benhamou pour faire des misères aux joueurs et supporters du Nigeria. A la 7?, il s?illustre sur un tir ajusté d?Okocha qu?il va chercher au prix d?une belle détente. Martins le sollicite de nouveau, et il est là encore (59?). Il donnait l?impression d?être imbattable jusqu?à cette 85? où il ne voit pas Yobo reprendre le corner, gêné par un paquet de joueurs plantés devant lui. Les Verts avaient toutes les raisons d?être déçus par l?issue d?un match qu?ils auraient pu remporter sans que personne ne crie au scandale. Robert Waseige, lui aussi, n?a pas caché sa déception en affirmant : « Le scénario est douloureux même si je reconnais que Benhamou a fait un grand match. A cinq minutes, on repartait avec un nul qui nous aurait relancés après la défaite de l?Angola au Gabon. Je reste confiant quand même. J?ai confiance en mes joueurs. » Son collègue Chukwu, lui aussi, n?a pas tari d?éloges sur l?Algérie qu?il a trouvée « bonne, bien organisée et en excellente condition physique ». Le capitaine Okocha lui emboîte le pas pour dire : « Aujourd?hui, l?essentiel, c?étaient les trois points de la victoire. L?Algérie a bien joué, et c?est le Nigeria qui a récolté les trois points de la victoire. » La course à la qualification est loin d?être jouée. L?Algérie peut bien revenir dans la course à partir de septembre contre le Gabon à Annaba




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)