Algérie - Revue de Presse


Kidnapping à Maghnia

Les ravisseurs exigent une rançon Hier, la famille du petit Hichem O., âgé de 11 ans et scolarisé à l?école Akid Abbas de Maghnia, a reçu un coup de téléphone d?un homme l?informant que son fils est toujours en vie. La voix masculine, pour prouver ses dires, a ordonné à la famille de se déplacer au cimetière Lalla Maghnia, précisément sur la tombe du défunt grand-père de l?enfant, pour trouver les sandales de ce dernier. Selon nos investigations, les sandales du petit Hichem étaient bien là. Dans sa communication téléphonique brève (faite à partir d?un kiosque multiservices de Souani, 25 km de Maghnia), le ravisseur n?avait pas omis d?exiger une rançon de 400 000 DA. L?on ignore si les ravisseurs ont fixé un ultimatum aux proches de Hichem. Les parents du petit, depuis son enlèvement le 18 juin avaient été orientés vers une bourgade frontalière appelée Village Nylon, près de Bab El Assa, où, semblait-il, Hichem se trouvait chez une femme, mais ce n?était qu?un canular de mauvais goût. Ce n?est que près de deux mois plus tard, c?est-à-dire hier, que les kidnappeurs ont levé le voile sur leur forfait pour s?adresser directement à la famille et montrer leurs intentions.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)