Khenchela - Revue de Presse


KHENCHELA



L?homme qui est né trois fois Il ne s?agit pas d?un film, mais d?une affaire vraie qui dépasse l?entendement. Son auteur n?a ni clone ni homonyme, il s?agit d?un homme né dans les monts de la petite localité de M?sara en 1951 durant l?occupation du pays. Le même bonhomme dispose d?un autre acte de naissance dans une autre localité steppique de Khenchela dans les années 1940, ce qui lui permet de toucher une pension de militant actif de l?OCFLN. L?histoire aurait pu s?arrêter là mais une autre affaire qui se trouve sous enquête auprès de la gendarmerie de Khenchela sur instruction du parquet de Kaïs révèle une autre « naissance » de notre « homme des montagnes » ou de la steppe, c?est selon. L?actuel P/APC de la commune de Taouzienet lui a délivré un acte de naissance où il atteste que le concerné est né cette fois en 1923 pour prétendre à une pension de retraite de l?Hexagone. Cette triple naissance digne de la quatrième dimension avec trois périodes différentes et trois endroits différents ne l?empêche pas d?occuper plusieurs postes. L?on se pose la question : comment le concerné arrive-t-il à concilier cette multitude de fonctions, à savoir président de la Chambre d?agriculture, membre du conseil d?administration de la Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS), membre du CA de la Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA), vice-président de la Coopérative agricole de services (CAS) de la ville de Kaïs et élu à l?APW de Khenchela ? Espérons qu?on n?a pas oublié autre chose. Lors du passage du président Bouteflika à Remila, le concerné l?attendait dans une baraque de circonstance pour l?accueillir. Elle s?effondre, car surchargée de « notables », et notre bonhomme est amoché et évacué vers l?hôpital. Il avait lâché une enveloppe où il demandait à être sénateur au tiers présidentiel. Imaginons un instant que l?« homme des montagnes » ait réussi à remettre cette enveloppe à Bouteflika. Comme tout lui sourit, il aurait pu devenir sénateur.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)