Batna



Katchou, le chêne indéracinable

Il y a onze ans, le 12 août 2009, disparaissait Katchou, «le Chêne» de la chanson chaouie. Mais le patrimoine artistique des Aurès est bien enraciné.Katchou, de son vrai nom Ali Nasri, est né le 15 avril 1963 dans la wilaya de Batna (nord-est de l'Algérie). Il a vu le jour, précisément, dans la daïra d'El Madher, au sein d'une famille appartenant à la tribu des Ouled Chelih, une tribu chaouie
Ali Nasri fera ses premiers pas dans la chanson en reprenant des ?uvres de Aïssa Djermouni, premier artiste «arabe» à chanter en 1937 à l'Olympia de Paris, comme Metoussa. Dans les années 1980, il commence sa carrière artistique avec son tube Agoujil (l'orphelin) au sein de la troupe Faziri. En 1987, il sort son premier tube solo titré «Babor irouh», qui sera suivi de Nouara. Les succès vont se succéder.
Katchou a participé à plusieurs festivals en Algérie et à l'étranger où il a été l'un des représentants de la musique chaouie. Lui aussi a chanté dans la salle l'Olympia à Paris, suivant ainsi les pas du grand de la chanson chaouie, Aïssa Djermouni (1886-1946).
L'artiste a également lancé un projet de tourisme environnemental avec le parc national de Belezma (Batna).
Sa carrière, en pleine lancée, sera brisée net. En effet, le 12 août 2009 vers 18h30, le chanteur a été victime d'un mortel accident de la route. Son véhicule léger est entré en collision avec un camion de gros tonnage. Cet accident est survenu sur la route qui allait de Aïn Touta vers Batna.
Il fut évacué à l'hôpital de Aïn Touta, où il décédera des suites d'une hémorragie.
Le 14 août 2009, il a été transporté dans la matinée vers sa maison dans la ville de Batna, pour être ensuite enterré l'après-midi au cimetière du Hamla, 15 km à l'ouest de la ville, en présence d'une grande foule et d'artistes locaux et nationaux, notamment.
Katchou, qui se distinguait par sa voix limpide, sa gentillesse et sa simplicité, a enregistré plusieurs albums dont Ammine A Nouara, Hey demi demi, Hadda lala, Mettoussa et Ahna Chaouia.
Kader B.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)