Jijel - Revue de Presse


JIJEL

Enquête auprès des familles de disparus Une délégation de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l?homme, composée de trois membres et dirigée par son secrétaire général Nacer Boucetta, séjourne depuis hier à Jijel où un travail d?approche envers les familles de disparus est effectué. Ce travail a, avons-nous appris, deux objectifs essentiels consistant à écouter les proches de disparus pour compléter les éléments du dossier, corriger éventuellement les erreurs qui s?y trouveraient et se concerter avec les familles de disparus. Selon les statistiques détenues par la CNCPPDH, le nombre de dossiers de disparus de la wilaya de Jijel est de 121, dont les proches ont été convoqués pour rencontrer les membres de la commission. Toutefois, les familles dont le membre disparu n?est pas répertorié par la commission seront elles aussi écoutées. A l?échelle nationale, le nombre de dossiers atteint 5200, chiffre que beaucoup estiment en deçà de la réalité. Tout porte à croire que c?est l?indemnisation des familles, décriée par certaines parties, qui motive cette sortie des membres de la CNCPPDH. Les chiffres avancés révèlent qu?au niveau de la wilaya d?Alger, 73 % des familles concernées auraient accepté de recevoir une indemnisation. Les taux sont beaucoup plus importants dans les wilayas de Relizane (97 %), Oran (95 %) et Constantine (85 %). Pour ce qui est de la wilaya de Jijel, nous avons appris que parmi les familles qui se sont présentées hier, une seule personne s?est montrée récalcitrante.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)