Jijel - Chekfa


JIJEL: Le cri de détresse de Laazib

La localité de Laazib, relevant de la commune de Chekfa et dont la population avoisine les 3.000 habitants, fait face à plusieurs problèmes ayant trait au vécu quotidien de la population de cette localité où le dénuement règne en maître des lieux. Dans une requête remise aux autorités locales et dont nous possédons une copie, les habitants de la dite localité revendiquent la rénovation du réseau de l’alimentation en eau potable des régions d’Achoucha, El-Belouta, Laazib, qui, selon eux, enregistre des fuites et se trouve dans un état vétuste. Ils réclament par ailleurs la réhabilitation du chemin reliant la localité d’Achoucha à celle de Laazib sur une distance de 1,5 km, qui, selon la requête, se trouve dans un état impraticable notamment durant la période hivernale caractérisée par de fortes précipitations.

Les habitants de la localité de Laazib revendiquent également la réouverture de l’unique salle de soins qui a été fermée il y a deux ans et demandent la réalisation d’une annexe communale et d’une agence postale. Ils demandent en outre aux autorités locales l’intégration de leur localité dans le cadre du programme du développement rural, susceptible de faire sortir la localité de Laazib et ses localités avoisinantes de leur léthargie. Des actions capables d’enclencher une réelle dynamique du développement dans une région dépourvue de plusieurs équipements publics, notamment les structures pour la frange juvénile.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)