Algérie - Revue de Presse


J.o risque



Ouverure demain des XXVIIIes jeux olympiques à Athènes Retour aux sources Rêve caressé depuis fort longtemps par les organisateurs, la trêve olympique risque d?être perturbée. Au fait, elle l?est déjà depuis que les militaires et autres services de sécurité ont envahi la ville pour prendre place aux lieux et places de ceux qui devaient être réservés pour les sportifs. L?idée de la trêve olympique a été retenue par les États membres des Nations unies au moment fort de la tension à travers le monde. Cent soixante pays ont signé, en septembre 2002, la Déclaration du millenium des Nations unies, qui comprend un paragraphe sur la trêve olympique. La Grèce voulait se remettre à l?heure de l?Antiquité où toutes les hostilités étaient suspendues à l?occasion des Jeux olympiques. Athlètes, artistes et spectateurs pouvaient ainsi se rendre à Olympie, participer ou assister aux Jeux et entrer chez eux en toute sécurité. La trêve olympique était cependant bien davantage qu?une mesure de sécurité : elle était la preuve que la paix pouvait être faite, même entre ceux qui croyaient ne pas avoir d?autre choix que de combattre. En 2004, les Jeux Olympiques reviennent en Grèce après plus d?un siècle. Ce retour n?est pas simplement un événement symbolique : il est l?occasion de rétablir certains des idéaux qui caractérisent les Jeux de l?Antiquité. Et la trêve olympique, qui en fait partie, est sans doute le plus important. Mais depuis beaucoup de choses ont fait trembler le monde. Il y a eu cet attentat à la bombe en mai dernier devant un poste de police à Athènes. Et la guerre en Irak a fait plus dans la division. Dès lors, les Jeux avaient peur d?une action terroriste qui viendrait endeuiller le sport. En vérité, et l?histoire le démontre, depuis leur création, les jeux Olympiques ont connu des évènements qui ont bouleversé le monde entier. Mais le fait le plus important à retenir est que les Jeux ont su résister à toutes les convoitises politiciennes, à toutes les bêtises, comme ils ont su donner une gifle à toutes les injonctions. Ni boycott ni racisme n?ont pu freiner la marche des Jeux qui se sont inscrits dans la paix. La trêve olympique est donc une idée très sérieuse. Demain Athènes va s?ouvrir pour plusieurs milliers d?athlètes représentant un nombre important de pays venus des cinq continents. Le sport continuera de vivre sa passion même après Athènes. Sa marche entamée dans l?antiquité n?a pas de raison pour s?arrêter en si bon chemin. Les JO retrouvent ainsi leur pays natal et la Grèce s?est fait un plaisir pour dresser le grand chapiteau. Très attendus, les voilà enfin. Les Jeux olympiques s?ouvriront demain à Athènes pour focaliser l?actualité internationale durant deux semaines. Evènements sportifs qui ne laissent personne indifférent, les Jeux olympiques reviennent pour faire vibrer des nations entières au rythme des succès, des joies, des records. Au rythme du sport tout simplement. Mais Athènes retient son souffle car la Grèce a peur. Elle a peur des attentats terroristes comme elle a peur pour ses jeux qu?elle a voulu placer sous le signe de la trêve olympique.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)