Alger - Revue de Presse


Insécurité

Recrudescence des vols à Alger On assiste depuis le début du Ramadhan à une angoissante recrudescence des vols à la sauvette dont font surtout les frais les automobilistes en stationnement ou pris dans les embouteillage. Ses jeunes délinquants postés aux coins des principales artères de la capitale, à proximité des feux de signalisation et les rues sujettes à embouteillage. Toutes sortes de stratagèmes, mais plus souvent encore la violence sont utilisés pour vous subtiliser votre autoradio, votre portable ou tout ce qui est posé sur un des sièges de la voiture. Les stations de bus, à l?instar de celle de Aïssat Idir à proximité de la Maison de la presse, sont des lieux de prédilection pour ce type de délits commis au grand jour souvent avec l?emploi d?arme blanche. Dans la station en question, deux jeunes délinquants font carrément la loi aidés en cela par trois mineurs dont le rôle consiste à stopper votre véhicule pour permettre à leurs acolytes de faire main basse sur votre téléphone portable, votre sac, les bijoux de votre passagère et autres objets à portée de main. Au commissariat de police où nous avons déposé plainte pour le vol d?un autoradio, les policiers sont bien conscients de la proportion alarmante prise par les vols à la sauvette, devenus un véritable métier pour bon nombre de jeunes en quête de gain facile. Ce ne sont pas nécessairement des dés?uvrés, nous affirment-ils, puisqu?ils comptent parmi les voleurs appréhendés des individus occupant un travail régulier. Les vols, ajoutent-ils, sont surtout dûs à l?impunité dont ils sont sûr de bénéficier en cas d?arrestation en flagrant délit. Interrogés sur la solution radicale à même d?éradiquer ce fléau, nos interlocuteurs, sous le couvert de l?anonymat, nous ont affirmé travailler sans relâche pour réduire à néant ce phénomène, mais qu?ils ne sont pas du tout aidés par la justice qui bien souvent n?inflige que des peines insignifiantes aux délinquants arrêtés, lorsqu?ils ne sont pas carrément relâchés. Ils considèrent que la solution radicale à ce fléau doit venir du plus haut niveau de la hiérarchie de l?Etat qui doit afficher une volonté sans faille d?y mettre fin en donnant bien entendu aux services de sécurité concernés les moyens matériels mais aussi juridiques de le combattre efficacement. Ils nous ont enfin affirmé que si rien n?est rapidement fait dans ce sens, il ne fera dans quelques années pas bon vivre à Alger où les vols, les agressions et autres délits favorisés par l?impunité feront partie du quotidien des Algérois.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)