Adrar - Revue de Presse


Immigration clandestine

60 personnes arrêtées Durant uniquement les premiers jours de novembre, la Gendarmerie nationale dans différentes wilayas a procédé à l?arrestation de plusieurs personnes pour trafic d?armes, contrebande et immigration clandestine. La brigade de Gendarmerie nationale de Mansourah, wilaya de Tlemcen, a présenté le 2 novembre dernier au procureur de la République près le tribunal un commerçant âgé de 49 ans pour détention et commercialisation de munitions sans permis d?autorisation. Ce commerçant a été placé sous mandat de dépôt. La gendarmerie, suite aux informations reçues et en vertu de mandats de perquisition, a, après investigation, saisi, dans le domicile et le local commercial du mis en cause, 826 cartouches de calibres 12 mm et 16 mm, dont 455 vides, 1684 capsules, 8,5 kg de plomb sous forme de projectiles, 400 g de poudre noire, 5923 cartouches et divers outils servant à la fabrication de munition de chasse. Le même jour, dans la région de Maghnia, deux personnes ont été également présentées devant le procureur et placées sous mandat de dépôt pour contrebande de carburant et détention de faux billets. La marchandise saisie a été remise aux services des douanes de Maghnia. Les deux personnes ont été interpellées dans la nuit du 2 novembre par la patrouille des gardes-frontières d?El Djorf en possession de 24 jerricans contenant au total 500 l de gasoil destinés à la contrebande. Lors de la fouille, l?un d?entre eux était en possession de deux faux billets de 500 DA. Dans la wilaya de Tamanrasset, la Gendarmerie nationale fait face à l?immigration clandestine. Ainsi, la brigade de gendarmerie d?In Guezzam a présenté devant le procureur de la République près le tribunal 35 ressortissants nigériens pour immigration clandestine. Ils ont été remis à la police des frontières d?In Guezzam en vue de leur refoulement. Ces étrangers ont été interpellés en situation irrégulière, sans pièces d?identité. Dans la même journée, la brigade de gendarmerie de Tamanrasset a interpellé 22 ressortissants africains de différentes nationalités, dont quatre mineurs, en situation irrégulière. Ils ont été refoulés aux frontières. En outre, à In Ghar, les éléments de la brigade de gendarmerie, sur la RN52, reliant Adrar à In Salah, au lieudit Aïn Cheikh, ont interpellé deux ressortissants maliens en situation irrégulière à bord d?un autocar allant d?Aoulef (Adrar) vers In Salah. Une enquête a été ouverte. Par ailleurs, dans la ville d?Oran, la gendarmerie de Bir El Djir a présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Seddikia trois Maliens et deux Camerounais pour immigration clandestine et faux et usage de faux. Ils ont été placés sous mandat de dépôt. Ces derniers, durant leur arrestation, étaient en possession de faux passeports.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)